Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une surveillante giflée par un détenu à la prison de Neuvic en Dordogne

-
Par , France Bleu Périgord

Un détenu qui refusait d'arrêter de fumer a giflé une surveillante du centre pénitencier de Neuvic en Dordogne selon le syndicat FO. La surveillante, choquée, a porté plainte.

La prison de Neuvic
La prison de Neuvic © Radio France - Antoine Ballandra

Une surveillante du centre pénitencier de Neuvic en Dordogne a été agressée ce mardi 27 octobre par un détenu. Elle a porté plainte annonce le syndicat Force Ouvrière. 

Une gifle pour une cigarette éteinte

L'agression s'est produite dans une salle d'attente de l'infirmerie. Le détenu de 29 ans était en train de fumer malgré l'interdiction. Selon le syndicat, ce n'est pas la première fois que cela arrive mais jusque-là, il éteignait la cigarette après qu'un surveillant lui ait rappellé les consignes. 

D'après Force Ouvrière, ce mardi 27 octobre, vers 16 heures, le détenu aurait refusé d'éteindre sa cigarette. La surveillante aurait pris la cigarette pour l'éteindre, ce que n'a pas supporté le détenu qui l'a giflé. La surveillante a alors déclenché l'alarme et deux autres détenus sont venues lui porter assistance avant l'arrivée des renforts. Le détenu a été placé en quartier disciplinaire.

Le détenu qui a donné cette gifle aurait plusieurs mentions pour outrages face aux forces de l'ordre selon le syndicat de la prison de Neuvic. 

Vers un reconfinement dans les prisons ? 

Le syndicat est en attente d'informations sur la possibilité d'un éventuel reconfinement explique Thierry Dumonteil car il faudra à nouveau expliquer aux détenus les restrictions telles que la fin des parloirs et des permissions. Selon le syndicaliste, il y a un cas de coronavirus au sein de l'établissement. Un détenu en permission qui a été placé à l'isolement pour éviter de contaminer les autres. 

Selon le syndicaliste, plusieurs établissements pénitenciers de Nouvelle-Aquitaine sont touchés par des foyers de contamination. Thierry Dumonteil estime qu'il faut prendre des mesures rapidement pour éviter la propagation au sein de l'établissement et expliquer la situation clairement aux détenus pour que ce possible reconfinement se passe au mieux. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess