Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Suspicion de viol au camp naturiste du cap d'Agde dans l'Hérault

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Un homme a été présenté ce lundi au parquet de Béziers. Il est suspecté du viol d'une femme d'une trentaine d'années dans la nuit de vendredi à samedi au camp naturiste du Cap-d'Agde.Il a été placé en détention provisoire.

L'actuel commissariat de police du Cap d'Agde, ouvert l'été, mais fermé l'hiver
L'actuel commissariat de police du Cap d'Agde, ouvert l'été, mais fermé l'hiver © Radio France - Stéfane Pocher

Agde, France

Une femme de 34 ans vient de porter plainte au commissariat d'Agde pour viol dans la nuit de vendredi à samedi au camp naturiste du Cap d'Agde. Un homme de 48 ans est entré dans l'appartement de ce couple. 

Ce dernier avait fait sa connaissance un peu plus tôt dans la journée. Ils étaient restés ensemble à la piscine de leur résidence. La porte d'entrée de la chambre dans l’immeuble qu’il partage était visiblement ouverte cette nuit-là. Le suspect rentrait du club libertin le Tantra au Cap d'Agde. C'est à ce moment-là qu'il aurait abusé de sa victime. 

L'homme accusé de viol a été écroué 

L'agresseur avait visiblement bu (un taux de 0,55 g par litre d'air exprimé). Ce dernier assure que la femme qui l'accuse de viol était consentante. L'agression se serait déroulée alors que le mari dormait dans le lit et en la présence d’un autre couple dans une chambre voisine. 

L'homme, un parisien aurait pris la fuite au réveil du mari et se serait rendu dans son appartement à l'étage supérieur. Présenté au parquet ce lundi, il a été placé en détention provisoire.