Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme en détention provisoire pour une tentative de meurtre en pleine rue à Limoges

-
Par , , France Bleu Limousin

Vendredi 29 mars, dans le centre-ville de Limoges, un homme avait donné onze coups de couteau à sa victime. Mis en examen pour tentative de meurtre, il a été placé en détention provisoire.

Police (photo d'illustration)
Police (photo d'illustration) © Radio France - Nathalie De Keyzer

Limoges, France

11 coups de couteau, 11 coups de couteau au niveau des deux bras, de la hanche, de l’arrière de la cuisse, de l’omoplate gauche et du visage. La victime de 23 ans, connue de la police, s'en tire avec deux plaies profondes, un miraculé car son pronostic vital n'a jamais été engagé. 

Une interpellation musclée

L'homme, soupçonné de l'avoir poignardé, est interpellé non sans mal par les policiers limougeauds près du centre Saint-Martial. Une interpellation musclée. L'un des membres des forces de l'ordre reçoit alors un coup de genou à la tempe lors de l'arrestation et un autre se blesse au dos en tentant de menotter l'agresseur qui dit être d'origine irakienne, sans que cela puisse encore être confirmé. 

Mis en examen pour tentative de meurtre

Dans sa fuite, le suspect se sépare de l'arme, finalement retrouvée par les fonctionnaires de police. "Il s'agit de représailles après une première altercation" a-t-il expliqué lors de son audition en garde à vue. Devant la gravité des faits, mais surtout devant l’ acharnement avec les 11 coups portés, l'homme est poursuivi pour tentative de meurtre mais aussi pour violences sur les policiers et rébellion. Le temps de l'instruction du dossier, il a été placé en détention provisoire.