Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une tentative de suicide dans les locaux de l'entreprise Albéa près du Mans

jeudi 25 octobre 2018 à 14:35 Par Morgane Heuclin-Reffait, France Bleu Maine

Un salarié d'Albéa à Parigné-L’Évêque a tenté de se suicider sur son lieu de travail mercredi 17 octobre. Une enquête est ouverte par l'inspection du travail et au sein même de l'entreprise.

Un salarié a tenté de mettre fin à ses jours sur son lieu de travail, à l'entreprise Albéa de Parigné-L’Évêque, mi-octobre
Un salarié a tenté de mettre fin à ses jours sur son lieu de travail, à l'entreprise Albéa de Parigné-L’Évêque, mi-octobre - Capture d'écran Google Maps

Parigné-l'Évêque, France

Un salarié de l'entreprise Albéa à Parigné-L’Évêque a tenté de se pendre mercredi 17 octobre pendant ses heures de travail. C'est un collègue qui l'a aperçu et est intervenu à temps en ôtant la corde de son cou. Il y a près de deux ans, un autre incident avait eu lieu dans les locaux, mais "rien de comparable" d'après la direction.

Une enquête en cours

"Suite à cette tentative de suicide, _nous avons ouvert une cellule d'écoute jusqu'à nouvel ordre_, et des psychologues sont venus pendant deux jours pour accompagner les autres salariés", explique le directeur de l'entreprise, Jean-René Derouet. Une enquête interne est en cours, en parallèle de celle lancée par l'Inspection du travail et la gendarmerie. 

Le salarié qui a tenté de mettre fin à ses jours est sorti de l'hôpital dimanche dernier. Il devra être entendu "de même que ses collègues et sa direction" précise l'Inspection du travail : 

Les tentatives de suicide sont souvent dues à plusieurs facteurs, on doit déterminer s'il y a un lien avec les relations de travail ou non, sans préjuger des causes.

Un premier incident il y a deux ans

Ce qui interpelle, c'est qu'il s'agit du deuxième fait de ce type dans l'entreprise. En janvier 2017, un employé avait brandi un cutter au niveau de sa gorge."Ce n'est pas comparable", estime la direction d'Albéa : l'homme avait auparavant appelé la gendarmerie pour les informer de son geste. L'enquête interne n'avait d'ailleurs rien donné. 

"Les circonstances et les conséquences sont différentes, ajoute l'Inspection du travail, on le garde en tête sans pour autant faire d'amalgame". L'enquête ouverte sur la tentative de suicide de la semaine dernière n'inclut donc pas pour l'heure ce précédent incident. "Selon les conclusions de l'enquête, si l'on s'aperçoit de liens, on pourra y intégrer les faits de janvier 2017", précise l'Inspection du travail. Il faudra compter quelques mois au moins pour que soient rendues les premières conclusions.