Faits divers – Justice

Une tonne d'huîtres volée en une nuit à un ostréiculteur de Port-Leucate

Par Marion Paquet, France Bleu Roussillon et France Bleu lundi 12 octobre 2015 à 9:00

Un ostréiculteur de Leucate s'est fait voler pour 6000 euros d'huîtres.
Un ostréiculteur de Leucate s'est fait voler pour 6000 euros d'huîtres.

Une tonne d'huîtres a été dérobée à un ostréiculteur de Port-Leucate dans la nuit de mercredi à jeudi. Une quantité considérable qui ne peut être que l’œuvre d'un professionnel d'après Eric Paccard, qui a porté plainte.

"J'étais comme un fou furieux sur l'eau lorsque j'ai constaté le vol ce jeudi matin," Eric Paccard  est ostréiculteur dans une entreprise familiale à Leucate et il s'est fait voler une tonne d'huîtres en une nuit, ce qui représente la moitié d'un chiffre d'affaire mensuel,  il vient de perdre pour 6000 euros de marchandise , au prix de vente au magasin. C'est la première fois que ça lui arrive et, pour une exploitation qui produit environ 25 tonnes d'huîtres par an, c'est une grosse perte.

"Qui a un bateau capable de stocker 70 poches d'un seul coup qui fait une tonne? Qui a la capacité de gérer cette quantité en commercialisation? se demande Eric Paccard, qui est intimement convaincu que c'est un professionnel qui a fait le coup:"si c'est un touriste, on le voit de suite, il manque une corde ou deux, mais là, 70 poches de 18 kilos, là de suite, c'est pas pareil. En plus, le parc est bien visible de la route, il est en bordure de concession. On le voit très facilement de Leucate village, de Leucate plage, du centre ostréicole, du bord de la route. On voit les bateaux qui sont là au bord".

Eric Paccard, du GAEC ostréicole Paccard Vuillaume à Leucate.

Cette semaine, Eric Paccard va "travailler pour essayer de faire un peu de stock". Il avait pris un peu d'avance pour prendre des vacances avant les fêtes, mais là, s'il part, ce ne sera pas l'esprit serein: _"On se sent vulnérable, _confie-t-il,_je vais complètement changer mes habitudes, parce qu'on avait une petite routine, on pose toujours son stock à un endroit plus ou moins accessible en cas de mauvais temps, mais on va se remettre en question. II l'a fait chez moi, il peut aussi voler  les autres."

Eric Paccard a porté plainte auprès de la brigade de gendarmerie nautique de Port-Leucate. Les services vétérinaires vont devoir contrôler l'origine de toutes les huîtres qui vont être expédiées depuis Leucate vers les grandes surfaces, les poissonneries et la restauration, pour retrouver le voleur.