Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une tonne de cannabis avait été saisie il y a un an dans le Loiret : des peines de prison ferme prononcées

-
Par , France Bleu Orléans

En octobre 2018, à Morville-en-Beauce, les gendarmes du Loiret avaient découvert plus d'une tonne de cannabis dans une grange. Les deux principaux responsables de ce trafic de drogue ont été condamnés ce mercredi par le tribunal correctionnel d'Orléans à onze ans de prison ferme et une forte amende.

Saisie d'une tonne de cannabis par les gendarmes du Loiret, à Morville-en-Beauce, en octobre 2018
Saisie d'une tonne de cannabis par les gendarmes du Loiret, à Morville-en-Beauce, en octobre 2018 - Gendarmerie

Ce sont de lourdes peines qu'a prononcées mercredi soir le tribunal correctionnel d'Orléans dans un procès pour trafic de drogue. L'affaire avait défrayé la chronique en octobre dernier : plus d'une tonne de résine de cannabis avait été découverte dans une grange, en pleine campagne, à Morville-en-Beauce, près de Pithiviers. 

Onze ans de prison ferme pour deux prévenus

Les deux principaux responsables de ce trafic de drogue, des hommes de 40 et 44 ans, ont été condamnés à onze ans de prison ferme, 30 000 euros d'amende et une interdiction de séjour dans le Loiret pendant cinq ans. Le trafic de drogue concernait les secteurs de Pithiviers et Orléans mais aussi la Normandie, la région Rhône-Alpes et l’Yonne.

Peines de prison pour les autres

Cinq autres prévenus - transporteur, "nourrices", revendeurs - ont également été condamnés. Les peines vont jusqu'à cinq ans de prison ferme. A l'époque, la valeur de la drogue saisie avait été estimée à plus de trois millions d'euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess