Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une touriste anglaise laisse son bagage sans surveillance dans le train : l'Intercités est évacué en gare de Châteauroux

vendredi 25 août 2017 à 11:55 Par Jonathan Landais, France Bleu Berry

Des dizaines de voyageurs d'un Intercités ont dû être évacués vendredi matin en gare de Châteauroux car une touriste anglaise qui était recherchée pour un bagage "abandonné" ne comprenait pas les messages du contrôleur diffusés... en français.

Morale de l'histoire : ne jamais laisser son bagage sans surveillance.
Morale de l'histoire : ne jamais laisser son bagage sans surveillance. © Maxppp - Photographe : Bruno Levesque

Châteauroux, France

Fausse alerte au colis suspect vendredi matin en gare de Châteauroux à cause d'un bagage "abandonné" dans un Intercités Cahors-Austerlitz. Le contrôleur du train n'arrivait pas à retrouver la propriétaire d'une valise laissée sans surveillance, en l’occurrence une touriste anglaise. Il a passé plusieurs annonces en français... mais la femme n'a pas compris le message. Par mesure de précaution, le contrôleur a donc fait évacuer des dizaines de passagers dans le hall de la gare.

J'ai vu la jeune anglaise se faire engueuler par le contrôleur" (Pierre, un passager)

"C'était une jeune anglaise qui montait jusqu'à Paris et qui ne comprenait pas les appels du contrôleur" témoigne Pierre l'un des voyageurs évacué. "Après deux appels, le contrôleur nous a demandé de laisser nos bagages dans le train et de tous descendre pour aller dans la gare. Finalement, les gens sont restés sur le quai. Puis j'ai vu la jeune anglaise se faire engueuler par le contrôleur sans rien comprendre de ce qu'elle disait. Et on est reparti avec 30 minutes de retard... je ne peux pas dire combien de passagers on était précisément, au moins 200".

L'Intercités 3634 était parti de Cahors à 6h47 et devait arriver à Paris-Austerlitz à 12h19.