Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Une trentaine de migrants interceptés près des côtes anglaises dans la Manche

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Trente-quatre migrants ont été intercepté ce lundi midi, tout près des côtes anglaises, après avoir traversé la Manche sur une embarcation de fortune.La préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord avait mis en place un important dispositif de secours.

L'Abeille Languedoc a fait partie des moyens mobilisés par la préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord
L'Abeille Languedoc a fait partie des moyens mobilisés par la préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord © Maxppp - Guy Drollet

Cap Gris-Nez, Audinghen, France

Les autorités Britanniques ont intercepté ce lundi midi trente-quatre migrants, dont des enfants, tout près des côtes anglaises. Les réfugiés avaient traversé la Manche sur une embarcation de fortune. 

La préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord a été alerté vers 8h lundi matin par un chalutier qui avait repéré le petit bateau au large du Cap Griz-Nez.

Un important dispositif de sauvetage a été déployé, compte tenu du nombre de réfugiés et de la température de l'eau, autour de 7-8°.  Les autorités françaises ont mobilisé notamment un hélicoptère de la Marine nationale, le remorqueur l'Abeille Languedoc, deux vedettes de la gendarmerie maritime, un patrouilleur des douanes et des sauveteurs de la SNSM.

Trois passeurs présumés arrêtés

Mais "le temps que le dispositif rejoigne la position des migrants", proches de la frontière maritime, "ils avaient basculé côté anglais" où ils ont été secourus, a précisé la préfecture.

Les Britanniques ont transportés les réfugiés à Douvres pour des examens médicaux, ils ont ensuite été interrogés par les services de l'immigration.

Trois hommes, qui pourraient être les passeurs, ont été arrêtés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu