Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Une quarantaine de véhicules incendiés en Alsace

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

De nouveaux incidents se sont produits dans l'agglomération de Strasbourg dans la nuit de lundi à mardi. Des véhicules ont aussi été incendiés dans plusieurs communes du Haut-Rhin.

Les incendies de véhicules sont fréquents en période de Nouvel An à Strasbourg, comme ici le 1er janvier 2018
Les incendies de véhicules sont fréquents en période de Nouvel An à Strasbourg, comme ici le 1er janvier 2018 © Maxppp - Jean-Marc LOOS

Strasbourg, France

Il y avait eu déjà le week-end dernier à Strasbourg des incendies de voitures et de poubelles, ainsi que des jets de pétards dangereux sur des policiers et des pompiers. De nouveaux incidents se sont produits dans la nuit du lundi 30 décembre au mardi 31 décembre. Selon les informations de franceinfo, une trentaine de véhicules ont été incendiés à Strasbourg et à Illkirch-Graffenstaden. Dans le Haut-Rhin, neuf véhicules ont été brûlés dans quatre communes : Rixheim, Illzach, Petit-Landau et Issenheim.

Le maire de Strasbourg appelle au calme

Dans l'agglomération de Strasbourg, toujours selon franceinfo, les incidents ont commencé lundi soir vers 21h. Des violences ont été signalées dans les quartiers du Neuhof, Hautepierre, Cronenbourg et Port du Rhin.

Lundi dans un communiqué, le maire de Strasbourg lançait un "appel au calme et au respect d'autrui". "Je demande aux forces de l'ordre de faire preuve de la plus grande fermeté à l'encontre de tous ceux qui mettraient à mal la tranquillité et la sécurité publiques", écrit Roland Ries.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu