Faits divers – Justice

Une vaste affaire d'arnaque à l'abonnement téléphonique dévoilée à Bordeaux

Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde et France Bleu mercredi 23 septembre 2015 à 16:47

© Radio France

Les gendarmes de la section de recherche de Bordeaux ont mené en début de mois des perquisitions au siège de plusieurs opérateurs de téléphonie dans la métropole. Ils enquêtent sur un système d'arnaque. Au moins 4.500 victimes ont déjà été identifiées.

La gendarmerie de Bordeaux enquête depuis début septembre sur une vaste affaire de démarchage agressif opérée par une vingtaine de sociétés de téléphonie fixe. Des opérateurs dit "alternatifs" qui sont accusés d'avoir escroqué pas moins de 4.500 personnes partout en France. La plupart de ces sociétés sont basées dans la région bordelaise.

Des perquisitions et des saisies de documents et de matériel informatique ont eu lieu aux sièges de plusieurs sociétés à Pessac, Floirac et Cenon. Visiblement ces sociétés  opéraient depuis plusieurs mois dans la métropole. Leurs cible : des personnes âgées qu'elles contactaient pour les faire changer d'opérateurs. Les victimes étaient littéralement harcelées et leur compte en banque prélevé même si elle refusait de signer un contrat.

Selon la gendarmerie  on peut parler d'utilisation illicite de coordonnées bancaires, d'allégations mensongères sur les tarifs appliqués ainsi que de prélèvement frauduleux.

Le témoignage d'un proche d'une victime

Nous vous pu joindre un proche d'une de ses 4.500 victimes recensés. Depuis des mois il tente de rompre un contrat de téléphonie qui n'a jamais été signé et depuis quelques jours, l'opérateur en question ne répond plus. Pour ce seul cas le préjudice est estimé à plusieurs centaines d'euros.

"La société l'a harcelée. Elle a toujours dit non mais on lui a quand même envoyé un contrat. Elle n'a rien signé et pourtant elle a été prélevée tous les mois pendant un an."

— Le proche d'une victime

Les documents saisis vont être analysés par les enquêteurs mais on sait que l'arnaque s'étend bien au delà de la Gironde.