Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Pédophilie : une victime du père Peyrard témoigne lors de la messe dominicale à Saint-Étienne

dimanche 25 novembre 2018 à 19:24 Par Alexandre Vau, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu

L'une des victimes du père Régis Peyrard a pris la parole, dimanche matin, au début de la messe en la cathédrale de Saint-Etienne. Avec l'accord du recteur de la cathédrale, Georges a fait partager aux fidèles le combat des victimes.

Georges (au centre), à la sortie de la messe, avec le recteur de la cathédrale de Saint-Etienne.
Georges (au centre), à la sortie de la messe, avec le recteur de la cathédrale de Saint-Etienne.

Saint-Étienne, France

Un témoignage poignant sur France Bleu Saint-Etienne Loire. L'une des victimes du père Régis Peyrard a pris la parole, dimanche matin, en la cathédrale Saint-Charles à Saint-Étienne. Quelques jours après le procès du père Peyrard, pour actes de pédophilie, Georges a voulu faire partager aux fidèles le combat des victimes, durant la messe dominicale. Et il a tenu à le faire au cœur de l'église.  

"J'ai tenu à témoigner en tant que chrétien dans la cathédrale. C'était symbolique. D'ailleurs, il y avait 80 enfants qui préparaient leur première communion. J'ai dit aux parents de les mettre en garde face à cette main dévastatrice. [...] Quand je suis retourné à ma place, une femme que je ne connaissais pas, en pleurs, m'a embrassé. Mardi dernier, on a eu le tribunal des hommes. Bientôt il y aura peut-être le tribunal de Dieu. Et ça, le père Peyrard, faudra qu'il y passe."

Georges, une des victimes du père Peyrard, explique les raisons de sa démarche.

Georges était au procès mardi dernier en tant que témoin car les faits qui le concernent sont prescrits. La victime n'a pas eu de mal à convaincre le père Martin, le recteur de la cathédrale de Saint-Etienne. Même si ce dernier ne l'a pas autorisé à lire tout son texte, précisément la partie qui mettait en cause l'évêque de Saint-Etienne, Sylvain Bataille.

Durant son homélie, le père Martin a répondu au message de Georges et dénoncé la "langue de bois" de l'église. "L’exigence de vérité s’impose à tous", a ajouté le recteur de la cathédrale de Saint-Etienne.

Georges a rencontré le père Peyrard lors d'un camps de vacances, à la fin des années soixante-dix, à Bourg-Saint-Maurice en Savoie. Le délibéré sera rendu le 21 décembre prochain par le tribunal correctionnel de Saint-Étienne.