Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une vieille dame, atteinte de la maladie d'Alzheimer, agressée à Nantes

vendredi 20 avril 2018 à 16:45 Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan

Une dame de 87 ans a été agressée, chez elle, à Nantes. Elle a été retrouvée couverte de sang. Elle ne peut pas dire ce qui s'est passé, elle a la maladie d'Alzheimer.

La dame de 87 ans ne comprend pas pourquoi elle a été agressée (photo d'illustration)
La dame de 87 ans ne comprend pas pourquoi elle a été agressée (photo d'illustration) © Maxppp -

Nantes, France

Cette agression fait froid dans le dos. À Nantes, une vieille dame de 87 ans, a été attaquée chez elle, près de la place Viarme par un ou des voleurs. Difficile pour l'instant de savoir exactement ce qu'il s'est passé parce qu'elle est atteinte de la maladie d'Alzheimer.

Une plaie profonde à la tête et un fer à repasser maculé de sang

C'est son auxiliaire de vie qui l'a retrouvée, en sang, dans une rue pas très loin de chez elle. Elle l'a raccompagnée jusqu'à son appartement avant de prévenir les secours. Entre temps, la dame lui a expliqué qu'elle avait été agressée. Les armoires ont été ouvertes, on voit bien qu'elles ont été fouillées, même chose pour les tiroirs des deux tables de nuit. Le ou les voleurs lui auraient pris une chaîne de cou, une bague, une montre et des clefs. Surtout, elle a des hématomes au niveau de la main et du dos ainsi qu'une plaie profonde, à l'arrière de la tête. En arrivant, les policiers trouvent un fer à repasser, couvert de sang.

Je fais ma petite vie

Qu'est-ce qui s'est passé ? La vieille dame est incapable de le dire, sa maladie l'en empêche. Elle confie juste aux enquêteurs qu'elle ne comprend pas pourquoi elle a été agressée avec ces mots : "je fais ma petite vie".

La dame a été hospitalisée. L'enquête est confiée à la brigade criminelle.