Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une vingtaine de moutons morts retrouvés au bord d'une route de Seine-Maritime

Un agent d'entretien a fait cette découverte macabre lundi 12 août 2019 dans la matinée alors qu'il partait au travail à Nullemont, près d'Aumale.

Les moutons ont été retrouvés en bordure de route
Les moutons ont été retrouvés en bordure de route © Maxppp - Jean-Luc Flémal

Nullemont, France

Il ne reste plus que les peaux, les têtes, les pattes et les viscères. Plus de vingt moutons ont été découvert dépecés en bordure de route à Nullemont.  "L'agent d'entretien qui allait travailler en moto a été _interpellé par les mauvaises odeurs_. En s'approchant, il s'est douté tout de suite de ce que c'était", indique le maire de la commune, Joël Milon.

Selon l'élu, les faits se seraient produits la nuit dernière : "Hier des gens ont emprunté cette route et personne s'en est aperçu et des témoins affirment qu'il ont vu une voiture avec une remorque". Il s'agirait selon la gendarmerie d'un véhicule Peugeot. 

Joël Milon, maire de Nullemont

Les boucles accrochées aux oreilles des animaux ont été détachées. "C'était le seul moyen de les identifier, de savoir d'où viennent ces moutons", souligne Joël Milon qui a fait appel à une société d’équarrissage pour se débarrasser des carcasses dans les jours qui viennent. 

La brigade de proximité de Blangy a été sollicitée et une plainte va être déposée mardi 14 août. Cette découverte coïncide avec l'Aïd, fête musulmane. "Pour l'instant, _aucune piste n'est privilégiée_", précise l'adjudant chef Leveau. Un appel à témoins a été lancé au 02 35 93 50 17.