Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une violente bagarre place de la République à Dijon

-
Par , , France Bleu Bourgogne

La place de la République, à Dijon, de nouveau le théâtre d'une bagarre générale, samedi 6 juin 2020 au petit matin. Une vingtaine de personnes se sont affrontées. Selon un témoin, une voiture a même failli faucher des clients qui sortaient d'un bar.

Les policiers sont intervenus entre 2 heures et 3 heures du matin
Les policiers sont intervenus entre 2 heures et 3 heures du matin © Maxppp - IP3 PRESS/MAXPPP

Avec le déconfinement, les mauvaises habitudes reprennent. Une violente bagarre a eu lieu dans la nuit de vendredi 5 juin à samedi 6 juin 2020, Place de la République à Dijon. Vers 2h30 du matin, entre une dizaine et une vingtaine de personnes se sont battues, à l'heure où les bars ferment leurs portes

Certains avaient "des barres de fer", a indiqué un témoin à France Bleu Bourgogne. Selon ce même témoin, une voiture a même failli percuter des passants, en roulant sur les rails du tram et sur un trottoir. Les policiers confirment avoir dû intervenir pour disperser la rixe, à l'aide de chiens et de gaz lacrymogènes. Selon la police, qui évoque une « bagarre classique du week-end », il n'y a eu aucune interpellation et heureusement aucun blessé à déplorer. Une situation qui rappelle des faits similaires : à l'automne 2019 déjà, la place de la République avait été le théâtre d'une bagarre générale

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu