Faits divers – Justice

FC Sochaux - Stade de Reims : une violente rixe oppose les supporters en marge du match

Par Rebecca Gil et Hervé Blanchard, France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Champagne-Ardenne et France Bleu dimanche 17 septembre 2017 à 7:48

Une trentaine de policiers a dû intervenir sur place pour calmer les échauffourées
Une trentaine de policiers a dû intervenir sur place pour calmer les échauffourées © Maxppp -

Les supporteurs ultra Sochaliens et Rémois s'étaient donné rendez-vous à l'issue du match ce samedi après-midi au stade Bonal pour en découdre. La police a dû intervenir en nombre pour séparer les deux groupes.

C'est le côté obscur, très obscur même des supporters de football. Juste après la rencontre FC Sochaux - Stade de Reims à Bonal (Ligue 2) ce samedi 16 septembre, qui s'est soldée par une défaite des Jaune et bleu 4 à 2, une bagarre entre ultras Rémois et Sochaliens, en plein cœur de Montbéliard, place Saint Martin.

Une bagarre prévue à l'avance

D'après la police, les deux groupes s'étaient donné rendez-vous sur les réseaux sociaux, ce qui explique certainement qu'un minibus d'une dizaine de supporteurs champenois, au moment de quitter le stade pour rejoindre l'autoroute, se détourne de son itinéraire pour se diriger vers le centre ville de Montbéliard.

Une trentaine de policiers pour en venir à bout

Une explosion d'un tir de mortier a créé un début de panique dans les rues du centre-ville, encore fréquentées en fin d'après-midi. Il a fallu l'intervention d'une trentaine d'agents de police pour mettre un terme aux échauffourées. Trois supporters ont été placés en garde à vue, deux ultra Rémois et un Sochalien, arrêté avant le début du match. Il portait sur lui des barres de fer. Libéré dans la soirée, il s'en sort avec 300 euros d'amende.