Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur annoncé ce mercredi 27 janvier à Bourgoin-Jallieu

-
Par , France Bleu Isère

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, est attendu pour inaugurer le nouveau commissariat mercredi 27 janvier 2021 à Bourgoin-Jallieu (Isère) selon plusieurs sources. Les policiers berjalliens y sont installés depuis un an.

Gérarld Darmanin, le ministre de l'Intérieur.
Gérarld Darmanin, le ministre de l'Intérieur. © Radio France - Guillaume Chhum

Les policiers berjalliens ont attendu leur nouveau commissariat pendant plus de vingt ans. Pour l'inaugurer, ils ont aussi du faire preuve de patience, mais heureusement ce sera plus rapide. L'inauguration est prévue ce mercredi 27 janvier, un peu plus d'un an après le déménagement dans un bâtiment flambant neuf et bien plus fonctionnel que la maison bourgeoise qui abritait le commissariat.

Pour l'occasion, la venue du ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, est annoncée. Ce sera dans l'après-midi selon plusieurs sources locales, à priori plutôt en fin d'après-midi, avant le couvre-feu. Quelque 90 personnes travaillent au commissariat de Bourgoin-Jallieu, personnel administratif compris.

Ce qu'aimeraient lui dire les responsables syndicaux s'ils ont l'occasion d'échanger avec le ministre

Grégory Machado est délégué local pour le syndicat Alliance.

Stéphane Mykytiv est le délégué local du syndicat UNSA Police et élu du personnel en commission régionale.

De son côté, le syndicat Unité SGP Police FO dit vouloir "une meilleure considération des collègues par la hiérarchie et de ne pas être systématiquement stigmatisés lors de violences policières ou propos racistes (...) Quelques brebis galeuses nous font très mal. La plupart des collègues sont à bout à cause du manque de considération et de réponses pénales inappropriées."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess