Faits divers – Justice

Voiture folle dans un lycée : "Que ce fait-divers nous serve de leçon" (Laurent Wauquiez)

Par Lloyd Chéry, France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu vendredi 7 octobre 2016 à 12:01

La barrière du lycée a été facilement enfoncée par la voiture
La barrière du lycée a été facilement enfoncée par la voiture © Radio France - (Emmanuel Grabey)

Une femme déséquilibrée a défoncé le portail du lycée Charles-et-Adrien-Dupuy au Puy-en-Velay (Haute-Loire) ce vendredi matin. La voiture a ensuite fait du rodéo dans l’établissement sans faire de blessé.

Grosse frayeur ce vendredi matin au Puy-en-Velay en Haute Loire après la course folle d'une voiture, une citroën C1, dans un lycée. Il était 8h45 quand le proviseur de l'établissement Charles-et-Adrien-Dupuy prévient la police. Une femme portant un grand foulard se livre à un véritable rodéo entre les bâtiments après avoir détruit la barrière d'entrée. Les élèves avaient été rassemblés dans les locaux par le proviseur pour empêcher un drame. Il n'y a pas eu de blessés. Une cellule psychologique va être actionnée par l'académie pour prendre en charge les élèves choqués.

Une suspecte suivie en hôpital psychiatrique

La police a interpellé la conductrice qui est suivie par l'hôpital psychiatrique de la ville pour cause d’hystérie. Le certificat médical sollicité a conclu à l'incompatibilité de l'état médical avec une mesure de garde à vue. La suspecte âgée d'une quarantaine d'années est désormais hospitalisée sous contrainte. Le préfet du département Eric Maire à précisé à l'AFP : "Elle n'a aucun lien avec la mouvance islamiste". L’enquête devrait faire la lumière sur les raisons de son geste et sur le port d'un ample foulard.

L'enquête est ouverte des chefs de violences volontaires avec arme n'ayant pas entraîné d'incapacité temporaire totale, dégradation volontaire de bien d'utilité publique, violences volontaires avec arme n'ayant pas entraîné d'incapacité temporaire totale sur personnes dépositaires de l'autorité publique, mise en danger délibérée de la vie d'autrui par conducteur d'un véhicule automobile et intrusion dans un établissement scolaire dans le but de troubler la tranquillité.

Laurent Wauquiez réagit très vite

Le président de la région, Laurent Wauquiez, a immédiatement annoncé sa venue sur place. Depuis le salon de l'élevage à Cournon en Auvergne, il s'est de nouveau exprimé sur la sécurité des lycées, un des thèmes forts de sa campagne puisqu'il a souhaité sécuriser tous les lycées de la région suite aux attentats.

Pour le Président LR de la région Auvergne-Rhône Alpes, ce fait-divers, dans sa ville du Puy-en-Velay, prouve qu'il avait raison :

"On a proposé qu'il puisse y avoir un système de clôture sur ce lycée. Je pense qu'après ce qui s'est passé, le proviseur et moi, on sera sur la même ligne (...) Je voudrais que ce soit un signal d'alerte pour tout le monde (...) On ne peut pas avoir nos lycées ouverts aux quatre vents, sur la sécurité je ne désarmerai pas. Que ce fait-divers nous serve de leçon" (Laurent Wauquiez)

Laurent Wauquiez se rend sur place ce vendredi après-midi

Une cellule d'écoute a été mise en place pour les lycéens et les personnels.

Une cellule d'écoute mise en place - Radio France
Une cellule d'écoute mise en place © Radio France - (Emmanuel Grabey)

Partager sur :