Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une première en France : à Pau, un soutien psychologique aux jurés d'assises

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre, France Bleu
Pau, France

La prochaine session de la cour d'assises des Pyrénées-Atlantiques qui démarre lundi propose un soutien psychologique aux jurés qui seront tirés au sort pour juger. Une première en France.

Le serment des jurés affiché dans la sallé de délibération des jurés
Le serment des jurés affiché dans la sallé de délibération des jurés © Radio France - Daniel Corsand

L'idée a été expérimentée lors de la précédente session d'assises. Ça sera systématique à partir de la prochaine session qui démarre ce lundi. Les jurés populaires pourront bénéficier d'un soutien psychologique une fois toutes les affaires jugées. Le lendemain du dernier verdict, on propose aux volontaires de revenir au palais de justice où sont organisés des groupes de paroles. Un dispositif unique en France.

La parole pour débriefer

Par groupe de dix, pas plus, les jurés sont invités par des psychiatres ou psychologues à partager leur ressenti. C'est devant la cour d'assises que sont jugées les affaires les plus graves. Les jurés populaires sont soumis et exposés à la violence des faits, et aussi de l'audience. C'est Francis Bobille, le président de la cour d'assises des Pyrénées-Atlantiques qui a défendu l'idée de ce soutien psychologique.

Des jurés m'ont dit que c'était l'expérience d'une vie.

— Francis Bobille, le Président de la Cour

Le Président de la cour d'assise Francis Bobille

La table des délibarations de la Cour d'Assise de Pau
La table des délibarations de la Cour d'Assise de Pau © Radio France - Daniel Corsand

Un débrief rapide et collectif

Ce soutien est assuré par un psychiatre et un psychologue du centre hospitalier des Pyrénées. Deux praticiens qui viennent gratuitement, sans quoi ce dispositif n'aurait pas pu se mettre en place. Il ne s'agit pas d'une thérapie, juste une simple prise de parole collective d'une heure. C'est suffisant la plupart du temps.

Ce n'est pas un aveu de faiblesse. C'est une transition vers le retour à une vie normale.

— Le docteur Thierry Della, psychiatre

Le Dr Thierry Della, chef de service à l'hopital psychiatrique de Pau

Lors de l'expérimentation réalisée à la session précédente en septembre, 18 des 21 jurés sollicités avaient participé. Les trois absents avaient un empêchement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess