Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Université de Metz : les étudiantes s'échangeaient des messages racistes

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

L'Université de Lorraine annonce l'ouverture d'une enquête interne ce vendredi après que des étudiantes de sociologie de Metz ont échangé des messages racistes sur les réseaux sociaux.

L'UFR Sciences humaines et sociales du campus du Saulcy à Metz
L'UFR Sciences humaines et sociales du campus du Saulcy à Metz © Maxppp - Anthony PICORE

Metz, France

Des photos d'étudiants ou de professeurs noirs, assortis de commentaires ouvertement moqueurs et racistes. Des étudiantes en licence de Sociologie de la faculté de Sciences Humaines et Sociales de Metz ont échangé ces messages via une messagerie privée sur Facebook. Les captures d'écrans de ces propos circulent sur les réseaux sociaux et provoquent une vague d'indignation. 

Alertée des faits ce vendredi 26 avril, l'Université de Lorraine a immédiatement réagit en annonçant l'ouverture d'une enquête interne. La direction indique qu'elle "se mobilise contre toutes formes de discriminations" et promet d'instruire l'affaire avec "la plus grande fermeté."

Selon une enseignante de l'UFR contactée par France Bleu Lorraine, et qui s'est dite "très choquée par ces messages", il s'agirait de trois étudiantes âgées de 19 ans qui n'auraient pas mesuré la gravité de leurs propos. Elle ajoute qu'une discussion avec les élèves de la licence sur ce sujet sera organisée lundi. 

Le témoignage sur les réseaux sociaux d'une élève qui se dit victime 

Le problème a été dénoncé ce vendredi matin à la fac. Les victimes s'en sont aperçues visiblement lors d'un voyage scolaire. Une élève qui se dit victime témoigne sur les réseaux sociaux. 

Ils prennent les noirs en photo, ils se moquent de nous, en nous traitant de singes. On les a traités de racistes, on ne s'est pas laissé faire. On est fiers d'être noirs. On vient chercher une bonne éducation, on va en cours et c'est pour voir ce genre de choses !

Ecoutez le témoignage de cette étudiante qui se dit victime sur les réseaux sociaux

Le syndicat étudiant Unef réclame des sanctions

Le syndicat UNEF fait, lui aussi, part de sa colère face à ces actes qui sont "contraires aux valeurs que véhiculent l'université" selon Jérémy Spiegel, étudiant messin et vice-président du syndicat. 

L'UNEF réclame à la présidence de l'Université et au CROUS de Lorraine la mise en place d'une charte de lutte contre le racisme et annonce la tenue de plusieurs événements comme un festival de lutte contre le racisme et les discriminations. 

Un signalement au procureur

Dans un communiqué transmis dimanche matin, l'université de Lorraine condamne "ces échanges ignobles". Dès la semaine prochaine, une commission convoquera les auteurs et entendra les victimes et les témoins. Un dispositif d'accompagnement sera opérationnel dès le lundi 29 avril. Un signalement a été fait au procureur de la République de Metz. 

Choix de la station

France Bleu