Faits divers – Justice

Polémique après l'accident entre un bus scolaire et une voiture ce lundi dans l'Orne

Par Claire Briguet-Lamarre, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) lundi 28 septembre 2015 à 17:55 Mis à jour le mardi 29 septembre 2015 à 9:48

L'accident s'est produit à une dizaine de kilomètres d'Alençon
L'accident s'est produit à une dizaine de kilomètres d'Alençon - Idé

Des questions se posent après l'accident spectaculaire entre un bus scolaire et une voiture sur la N12 ce lundi dans l'Orne, à hauteur de Saint-Denis-Sur-Sarthon (près d'Alençon). Le maire de la commune parle d'une portion de route "extrêmement dangereuse".

Les faits

Un bus scolaire qui transportait une cinquantaine d'enfants écossais est entré en collision avec une voiture ce lundi après-midi  sur la Nationale 12, à hauteur de Saint-Denis-sur-Sarthon (près d'Alençon) dans l'Orne.  On compte 11 blessés dont huit enfants qui ont été transportés à l'hôpital d'Alençon.  Les autres ont été évacués vers Argentan et Caen. Deux adultes ( un accompagnateur et le conducteur de la voiture) sont plus sérieusement touchés. Aucun pronostic vital n'est engagé pour le moment parmi ces blessés.

La Préfecture de l'Orne a déclenché le plan Orsec Novi, comme nombreuses victimes, la Nationale 12 a été bloquée dans les deux sens. On a compté jusqu'à 91  sapeurs-pompiers sur place, accompagnés de deux ambulances privées. 63 personnes ont été impliquées dans cet accident. Une cellule d'aide médico-psychologique est mise en place dans une salle du village.

L' ambassadeur de Grande Bretagne en France, Peter Ricketts, s'est rendu au chevet des blessés ce lundi soir à Alençon (21h45). Quant aux 52 autres occupants du car, ils sont repartis en soirée à bord d'un autre véhicule vers leur destination initiale : la Mayenne.

La polémique

Michel Julien, le maire de Saint-Denis-Sur-Sarthon, sur l'antenne de France Bleu Basse-Normandie, indique que sa commune réclame une déviation depuis...60 ans ! Il y a "deux kilomètres extrêmement dangereux". 

Ce n'est pas la premier accident à cet endroit. Il y a des antécédents énormes dans ce secteur là...

Un projet de déviation devait voir le jour mais ne s'est finalement pas fait. Il faut maintenant reprendre le projet à zéro.

Les explication du maire de Saint-Denis-sur-Sarthon, Michel Julien.

L'interview de Michel Julien, maire de Saint-Denis-sur-Sarthon