Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

US Orléans : Décision reportée pour Philippe Boutron et Claude Fousse

jeudi 6 décembre 2018 à 13:53 Par Eric Normand, France Bleu Orléans

Lors du procès des fausses factures à l'USO foot, le procureur a requis de la prison ferme pour Claude Fousse, l'ancien président du club et du sursis pour Philippe Boutron, l'actuel président. Le tribunal correctionnel d'Orléans devait rendre son jugement ce 6 décembre prochain. Ce sera plus tard.

Claude Fousse aux côtés de son avocat Me Jérôme Wedrychowski
Claude Fousse aux côtés de son avocat Me Jérôme Wedrychowski © Radio France - Christophe Dupuy

Orléans, France

Le tribunal correctionnel d'Orléans devait rendre ce jeudi après-midi sa décision dans l'affaire des fausses factures de l'US Orléans football. Mais le délibéré a été prorogée au 20 décembre. Claude Fousse et Philippe Boutron sont poursuivis pour abus de biens sociaux et faux en écriture. 

Le procureur de la République avait requis 3 ans dont 18 mois de prison ferme, 200 000 euros d'amende et une  interdiction de gérer une entreprise ou une association à caractère sportif à l'encontre de Claude Fousse, l'ancien président de l'US Orléans football. Les réquisitions ont en revanche été moins sévères à  l'encontre de Philippe Boutron, l'actuel président de l'USO foot : 18  mois de prison avec sursis, 30 000 euros d'amende, et surtout, aucune  interdiction de gérer - si les juges suivent ces réquisitions, Philippe Boutron pourra donc rester à la tête du club de Ligue 2.

Le tribunal correctionnel d'Orléans devait rendre son jugement ce 6 décembre prochain. Les juges s'accordent encore quelques jours de réflexion. La décision sera finalement rendue le 20 décembre.