Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Val d'Aran : un alpiniste français retrouvé mort après une chute de 150 mètres

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

La garde civile espagnole a retrouvé lundi le corps d'un alpiniste français disparu depuis dimanche dans le Val d'Aran. L'homme de 59 ans a fait une chute de plus de 150 mètres. Les conditions climatiques pourraient être à l'origine de l'accident.

L'homme de 59 ans avait disparu depuis dimanche
L'homme de 59 ans avait disparu depuis dimanche © Radio France - Olivier Lebrun

Arlos, France

Les autorités espagnoles ont retrouvé le corps d'un alpiniste français lundi dans le Val d'Aran, près de la commune de Vielha. L'homme âgé de 59 ans aurait fait une chute de plus de 150 mètres, sûrement dû aux mauvaises conditions climatiques.

Il avait disparu dimanche 7 avril. L'alpiniste avait quitté son refuge le matin pour se rendre à l'Artiga de Lin et avait déclaré qu'il signalerait son arrivée. 

Un hélicoptère mobilisé pour récupérer le corps

D'importants moyens espagnols ont été déployés pour essayer de le retrouver. C'est grâce aux traces dans la neige que la victime a pu être localisée malgré les conditions les climatiques difficiles. Un sac à dos et des skis ont été retrouvés en haut d'une pente raide. 

Les équipes de secours de la garde civile ont eu du mal à récupérer le corps en raison des fortes chutes de neige et du risque élevé d'avalanche dans la zone. La victime a dû être hélitreuillée. 

Choix de la station

France Bleu