Infos

Val d’Isère : l’ex PDG de l’Oréal ne sera plus incommodé par les odeurs de frites

Par Anne Chovet, France Bleu Pays de Savoie mercredi 25 mars 2015 à 7:01

Frites
Frites © MAXPPP

La Cabane, le snack de Val d'Isère contre lequel l'ex-PDG de l'Oréal et quatre autres propriétaires d'appartements ont porté plainte, doit fermer à cause des odeurs de friture. Le tribunal de grande instance d'Albertville l'a ordonné ce mardi.

Lindsay Owen Jones 1 - baraque à frites 0

Le tribunal de grande instance d'Albertville a ordonné ce mardi la fermeture de « La Cabane » d’ici deux mois. Ce snack installé sur le front de neige de Val d’Isère, posait problème à cinq propriétaires d'appartements de luxe situés à proximité, dont Sir Lindsay Owen Jones, l'ancien PDG de l'Oréal. Ils se plaignaient des odeurs de friture. Ils réclamaient la fermeture et la destruction du snack pour "trouble anormal du voisinage". Selon les avocats des plaignants ce restaurant aurait été construit sans autorisation. Après plusieurs années de procédure, ces propriétaires ont donc obtenu gain de cause. Le tribunal a également ordonné la démolition de l’extension de la terrasse du snack. Ce petit restaurant ouvert cinq mois dans l'année, emploie quatre à cinq personnes durant la saison. La gérante peut faire appel de ce jugement, pour l'instant elle n'a pas pris sa décision. L'avocate de Lindsay Owen Jones, elle, n'a pas souhaité commenter ce jugement.

La réaction de Valérie Maertens la gérante du snack

Partager sur :