Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Val-d'Oise : l'avocate d'un héros sans-papiers réclame pour son client le même traitement que Mamoudou Gassama

dimanche 3 juin 2018 à 23:06 Par Olivia Cohen, France Bleu Paris et France Bleu

Un jeune sans-papiers qui a sauvé la vie de deux enfants risque d'être expulsé. Son avocate invoque l'affaire Gassama et réclame un traitement similaire.

Maître Parastatis dénonce une inégalité de traitement
Maître Parastatis dénonce une inégalité de traitement © AFP - ALPHACIT NEWIM / CrowdSpark

Fosses, France

Il y a trois ans, le 10 avril 2015, il sauve une mère de famille et ses deux enfants lors d'un incendie à Fosses, dans le Val d'Oise. Aujourd'hui, l'État demande à ce sans-papiers de 25 ans de faire ses valises. Le jeune Aymen Latrousse a pourtant reçu la médaille de la ville pour "actes de bravoure". Aymen n'était pas intervenu seul, il était accompagné de deux amis lors du sauvetage.

Son avocate invoque l'exemple de Mamoudou Gassama, régularisé et désormais pompier après avoir sauvé un enfant. Maître Philippine Parastatis dénonce une inégalité de traitement :

Mon client est un héros au même titre que Mamoudou Gassama et pourtant il ne bénéficie pas du même traitement. Qu'on juge équitablement deux situations parfaitement similaires !

Même son de cloche pour Pierre Barros, le maire de la ville de Fosses où avait eu lieu l'incendie. À l'époque, en plus de la médaille remise pour actes de bravoure, l'élu s'était démené pour accompagner le jeune homme dans ses démarches administratives :

On a l'impression que ça a plus de valeur quand c'est médiatisé, c'est un peu dur !

Depuis janvier dernier, Aymen peut être renvoyé en Tunisie à tout instant s'il est contrôlé. Avec son avocate, ils attendent une date d'audience au tribunal administratif de Cergy-Pontoise. Maître Parastatis rappelle que jeudi dernier, la préfecture du Val d'Oise restait sur ses positions et maintenait la procédure d'expulsion. 

Selon nos confrères du Parisien, la préfecture serait prête à revoir sa copie, une information qui ne nous a pas été confirmée.