Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Val-d'Oise : un colonel des pompiers mis en examen pour complicité d'aide au séjour irrégulier et corruption passive

vendredi 3 novembre 2017 à 15:38 Par Martine Bréson et Rémi Brancato, France Bleu Paris et France Bleu

Un colonel des sapeurs-pompiers du Val d'Oise a été mis en examen par un juge d'instruction de Bobigny pour "complicité d'aide au séjour irrégulier en bande organisée" et "corruption passive". On soupçonne ce gradé d'avoir fourni de faux diplômes à des étrangers, en échange d'une rémunération.

Pompiers.
Pompiers. © Maxppp -

Marines, France

Un colonel des sapeurs-pompiers, en poste depuis plus de 30 ans au sein du service départemental d'incendie et de secours du Val-d'Oise, aurait eu des pratiques pour le moins douteuses. Il a été épinglé par la justice et mis en examen, fin septembre, par un juge d'instruction de Bobigny pour "complicité d'aide au séjour irrégulier en bande organisée", indique à France Bleu Paris une source proche du dossier, confirmant les informations du Point ce vendredi.

Le colonel délivrait de faux diplômes

Contre rémunération, le colonel validait des diplômes frauduleux d'agent de service de sécurité incendie et d'assistance à personne à des étrangers. La police le soupçonne de faire partie d'un vaste réseau. Dix autres personnes, opérant pour certaines également en Seine-Saint-Denis, ont d'ailleurs été mises en examen par le même juge d'instruction de Bobigny. Les faux diplômes étaient accompagnés d'une promesse fictive d'embauche dans une société privée. Avec ces documents, les étrangers sans papiers obtenaient des titres de séjour.

Une émission de télévision avait dévoilé ces pratiques

C'est l'émission "Envoyé Spécial" sur France 2 qui avait dévoilé le pot aux roses. En caméra cachée, elle avait révélé ces pratiques dans une caserne de Marines (Val-d'Oise). L'émission avait été diffusée en mars 2016 sur la chaîne.