Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Val-d'Oise : un Lituanien incarcéré pour avoir tenté de voler 20.000 litres d'essence dans un pipeline

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Un Lituanien a été interpellé vendredi dernier dans le Val-d'Oise. Il est ce jeudi en prison. Il allait voler 20.000 litres d'essence directement dans un pipeline à Courdimanche. Après plusieurs vols de ce type, les policiers avaient installé un dispositif de surveillance le long de ce pipeline.

Un pipeline (image d'illustration)
Un pipeline (image d'illustration) © Maxppp - TRIAS PHILIPPE

La surveillance installée par la police le long du pipeline qui va du Havre à Gennevilliers a été efficace. Elle avait été mise ne place après un signalement de la société gestionnaire qui avait constaté, fin 2019, une perte de carburant lors de l'acheminement. 

Une arrestation en flagrant délit 

Vendredi 21 février 2020, un homme lituanien de 53 ans a été interpellé alors qu'il s'apprêtait à voler 20.000 litres d'essence directement dans le pipeline à Courdimanche ( Val-d'Oise). Une arrestation en flagrant délit, indique des sources concordantes. 

L'homme a été mis en examen pour "vol en bande organisée et participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un crime" et il est désormais en détention provisoire, indique le parquet de Pontoise.

A l'arrière du camion du suspect, les policiers ont retrouvé 20 bidons de 1.000 litres qui attendaient d'être remplis. Les enquêteurs doivent maintenant identifier celui qui a fait cette commande. Ils doivent aussi découvrir où l'homme devait livrer la marchandise.  

Des pompages sauvages qui peuvent être dangereux

Des milliers de litres d'hydrocarbure avaient déjà été volés à cet endroit, a précisé l'une des sources. Elle précise que ces prélèvements sauvages sont extrêmement dangereux. Il peut y avoir une explosion. Il peut aussi y avoir un risque de pollution surtout si le système de dérivation installé par les trafiquants venait à lâcher.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu