Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice
Dossier : Mouvement des gilets jaunes

Val-d'Oise : un pompier du Service départemental d'incendie soupçonné d'être un black bloc

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Un pompier du Val-d'Oise a été interpellé samedi après-midi à Paris. Il avait en sa possession des cocktails Molotov et des feux d'artifice. La police le soupçonne d'être un black bloc. Il a été déféré lundi soir au tribunal et devrait comparaître ce mardi.

Un pompier du Val-d'Oise soupçonné d'être un black bloc (illustration)
Un pompier du Val-d'Oise soupçonné d'être un black bloc (illustration) © Maxppp - Jan Schmidt-Whitley/Le Pictorium

Paris, France

Au Service départemental d'incendie et de secours du Val-d'Oise (Sdis 95), les sapeurs-pompiers sont encore sous le choc. L'un des leurs, pompier du Sdis 95, pourrait bien être un black bloc.

Ce pompier qui avait été mis en garde à vue samedi a été déféré lundi soir au tribunal en vue d'une comparution immédiate mardi, indique le parquet.

L'homme avait été interpellé samedi à Paris dans le 10e arrondissement alors qu'il y avait des manifestations de Gilets jaunes. Il avait un gros sac sur lui. A l'intérieur la police a découvert des cocktails Molotov et des feux d'artifice. C'est une marque sur son sac qui l'aurait trahi. 

Une sanction lourde demandée si les faits sont avérés

Dans un communiqué publié sur Facebook le Sdis 95 réagit : "Tout en respectant la présomption d'innocence, des mesures conservatoires, visant à lui interdire de prendre des gardes, ont d’ores et déjà été prises dans l'attente des résultats de l’enquête".

Le Sdis 95 indique qu'il va se porter partie civile. Il précise que "si les faits sont confirmés, la sanction la plus lourde sera demandée auprès du conseil de discipline". 

Ses collègues sont stupéfaits et indignés

" Cet agent n'a plus sa place chez les sapeurs-pompiers dès lors qu’il a transporté des engins incendiaires lors d’une manifestation. Cette personne ne reflète pas les valeurs des sapeurs-pompiers du Val d’Oise qui œuvrent quotidiennement pour la sécurité de la population", conclut le communiqué.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu