Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Val-de-Marne : après une dispute avec sa femme, un homme jette son fils du 5e étage

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Un père a lancé son fils de 6 ans du balcon à Choisy-le-Roi (Val-de-Marne) dans la nuit de vendredi à samedi, quelques heures après s'être marié. Le garçon, dans un état critique, est hospitalisé à l'hôpital Necker à Paris (15e). Le suspect, lui a été maîtrisé par des jeunes du quartier.

Un homme a jeté son fils de six ans du 5e étage à Choisy-le-Roi dans la nuit de vendredi à samedi. Le suspect a été interpellé par la police.
Un homme a jeté son fils de six ans du 5e étage à Choisy-le-Roi dans la nuit de vendredi à samedi. Le suspect a été interpellé par la police. © Maxppp - Rémy PERRIN

Un homme d'une trentaine d'années a lancé son fils de 6 ans après une dispute avec sa femme, dans la nuit de vendredi à samedi, quelques heures après leur mariage à Choisy-le-Roi (Val-de-Marne). Il a jeté son fils du 5e étage de leur appartement situé avenue Guynemer, explique à France Bleu Paris Hacène Habi, adjoint en charge de la sécurité. Il s'est rendu sur place ce samedi après-midi.

Les voisins sous le choc

Les faits se sont déroulés vers 2h du matin dans la nuit de vendredi à samedi. L'homme d'une trentaine d'années tente de s'en prendre à sa femme qui réussit à s'échapper. Son fils, (né d'une précédente d'union) dormait à ce moment-là. "Des voisins du 5e étage entendent des bruits. Ils se disent que ce sont des nuisances qui viennent de l'extérieur mais très vite ils comprennent que ces bruits viennent de l'appartement d'à côté", raconte Hacène Habi. 

L'adjoint est parti recueillir les témoignages des habitants ce samedi après-midi. "Les voisins ouvrent la porte de leur appartement et voient dans un premier temps un enfant d'une dizaine d'années sortir de l'appartement d'à côté. Ils lui disent de venir chez eux pour leur raconter ce qui se passe. Mais l'enfant (le neveu du suspect) refuse et s'enfui. Les voisins sont ensuite entrés dans l'appartement du père dont la porte était ouverte et l'ont vu jeter son fils du balcon".

"L'enfant a heurté une rambarde du 1er étage et est retombé sur le sol quelques mètres plus bas, sous les yeux des voisins du 1er étage. Après cela, le père de ce petit garçon a commencé à lui jeter de gros objets, une table, un barbecue, une bonbonne de gaz. Les voisins ont très vite réagi. Une dame a protégé l'enfant gisant sur le sol. Les voisins sont terriblement choqués mais ont bien agi. Il a même commencé à descendre pour peut-être continuer à s'en prendre à son fils. Mais des jeunes l'ont maîtrisé", poursuit l'adjoint à la sécurité à la mairie de Choisy-le-Roi.

La police est ensuite arrivée sur les lieux. "Et là ils ont vu en fait des jeunes en train de tabasser un homme mais ont vite compris que ce n'était pas la victime dans l'histoire".

Une cellule psychologique

D'après Hacène Habi, le père a été pris d'"une crise de démence". "De ce que l'on m'a raconté c'était soudain, explosif. Cette histoire a provoqué des dommages collatéraux parce que des familles, des enfants de l'immeuble sont choqués". L'enfant n'était pas scolarisé à Choisy et "d'après les voisins, il était venu juste pour le mariage de son père. Il devait repartir rapidement en Espagne".

"Nous allons voir avec les directeurs et directrices d'école ce lundi si les enfants des trois écoles aux alentours, l'école du Parc, l'école Mandela et Paul Langevin en parlent et à ce moment-là on mettra en place une cellule psychologique", poursuit le maire Tonino Panetta joint par France Bleu Paris.

L'enfant se trouve dans un état critique. Il a été hospitalisé à l'hôpital Necker à Paris (15e), a-t-on appris de source policière. Sa mère, elle, à l'hôpital Henri-Mondor à Créteil. L'enquête a été confiée à la police judiciaire de Créteil.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess