Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Val-de-Marne : trois surveillants de la prison de Fresnes vont être jugés pour violences en réunion

-
Par , France Bleu Paris
L'Haÿ-les-Roses, France

Les agents pénitenciers s'en sont pris à quatre habitants de L'Haÿ-les-Roses, qui discutaient à l'extérieur, le premier soir du déconfinement. Ils sont poursuivis pour violence en réunion.

Trois surveillants de la prison de Fresnes vont être jugés pour violences en réunion
Trois surveillants de la prison de Fresnes vont être jugés pour violences en réunion © Maxppp - Pierrick DELOBELLE

Trois surveillants de la prison de Fresnes, dans le Val-de-Marne vont être convoqués devant la justice pour avoir agressé quatre personnes dans la nuit de lundi à mardi à L'Haÿ-les-Roses, selon le parquet de Créteil.  Ils ont été déférés, ce mercredi soir, et "seront présentés jeudi à un juge de la liberté et de la détention pour que leur soit notifiée une date d'audience". 

Le premier soir du déconfinement, les trois surveillants, âgés de 21, 24 et 25 ans étaient sortis en voiture dans les rues de L'Haÿ-les-Roses et s'en étaient pris, pour une raison encore ignorée, à quatre habitants qui discutaient dehors. "Ils ont porté des coups aux hommes, ont tenté de rentrer dans le domicile des victimes et ont volé un porte-feuille avant de prendre la fuite", plus tard récupéré par les policiers lors de l'interpellation. Les trois surveillants sont poursuivis pour "violences en réunion" et le conducteur, âgé de 23 ans, l'est aussi pour "vol et conduite sous emprise d'un état alcoolique", selon le parquet.  Les victimes, âgés de 20 à 35 ans, n'ont pas fait état de blessures nécessitant une prise en charge par les secours.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu