Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Encagoulés, ils jettent seize colis au-dessus du mur de la prison de Valence

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Deux individus cagoulés ont lancé des paquets dans la cour de promenade de la prison de Valence, dans la Drôme, ce lundi matin. Dans ces colis, de la drogue et des téléphones. Une scène saisissante mais malheureusement fréquente, dénoncent les syndicats.

image d'illustration Prison de Valence
image d'illustration Prison de Valence © Radio France - Florence Beaudet

Valence, France

Un scène incroyable a eu lieu à la prison de Valence, dans la Drôme, ce lundi matin. Deux individus qui portaient des cagoules pour ne pas être identifiés ont lancé des paquets au-dessus du mur d'enceinte de la prison. Au total, seize colis auraient été projetés, mais seuls cinq d'entre eux ont été interceptés par le personnel de la maison d'arrêt.  Ils contenaient des téléphones et du tabac.

Les détenus ont pu ouvrir onze paquets et récupérer leur contenu. Quarante-trois grammes de résine de cannabis et un téléphone ont été découverts un peu plus tard dans les cellules lors de la fouille. Un événement "surréaliste mais malheureusement habituel" explique Sylvain Royère, secrétaire UFAP UNSA à la prison de Valence. "On a parfois des accalmies. Aucune projection pendant une semaine, mais la semaine d'après, le rendez-vous est pris. Les détenus, ce lundi matin, ont voulu descendre à la promenade malgré le froid, c'était un peu inhabituel et on a compris qu'il s'agissait d'une livraison express prévue et commanditée." 

Le syndicat exige des travaux sur le centre pénitentiaire avec notamment la pose de filets anti-projections pour empêcher de nouvelles "livraisons" de ce type.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu