Faits divers – Justice

Valence : des blocs de béton pour protéger le marché de Noël

Par Emmanuel Champale, France Bleu Drôme-Ardèche mardi 20 décembre 2016 à 12:42

Chaque bloc de béton anti-intrusion pèse 500 kilos
Chaque bloc de béton anti-intrusion pèse 500 kilos © Radio France - Emmanuel Champale

Après l'attentat de Berlin qui a fait 12 morts lundi soir, les mesures de protection sont renforcées sur les marchés de Noël. A Valence, des blocs anti-intrusion ont été posés dès ce mardi après-midi. Plusieurs autres villes de Drôme-Ardèche sont déjà équipées.

La piste de l'attentat est confirmée en Allemagne. Angela Merkel a qualifié d'"acte terroriste" la course folle d'un camion dans la foule d'un marché de Noël lundi soir. Le dernier bilan fait état de 12 morts et 48 blessés. En France , le niveau de menace reste "très élevé" selon François Hollande et le gouvernement a annoncé un renforcement de la sécurité autour des marchés de Noël.

Réévaluer la menace suite à l'attentat de Berlin

En Drôme Ardèche, les préfectures appellent les organisateurs de manifestations publiques à réévaluer la menace. Et des dispositions concrètes ont déjà été prises : la ville de Valence posé de blocs de bétons, dits enrochements, dès mardi après-midi sur les abords du marché de Noël sur les boulevards. Ces obstacles, qui ont été utilisés dès samedi dernier pour sécuriser le périmètre du défilé des Féeries d'Hiver doivent empêcher toute intrusion d'un "camion fou". Mais d'autres marchés de Noël en sont déjà équipés : à Romans-sur-Isère pour protéger la place Ernest Gailly. Il y a aussi des blocs de béton aux entrées de la rue Sadi Carnot à Annonay. A Montélimar, ce sont les platanes et jardinières qui font office de protection.

Davantage de patrouilles

Il y aussi la surveillance assurée par les policiers et les gendarmes , en partenariat avec les polices municipales pour être présents et visibles le plus souvent possible . A Valence , les militaires qui assurent l'opération sentinelle dans le centre-ville ont aussi pour consigne de passer plus souvent vers le marché de Noël. La direction de la Sûreté Publique de la Drôme promet un renforcement de ses patrouilles, même si les effectifs de police ne sont pas extensibles. En fait, certains trajets seront modifiés au détriment de missions moins prioritaires.