Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Valence : l'installateur Linky détruit l'ancien compteur à coup de masse

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Un sous-traitant d'Enedis a installé un compteur Linky de force chez un militant anti-Linky à Valence (Drôme). Lorsque le client a demandé que l'ancien compteur soit ré installé, le salarié l'a détruit à coup de masse pour couper court à la discussion.

Malgré l'opposition du client, le sous traitant d' Enedis a posé le nouveau compteur linky, avant de détruire l'ancien compteur à coup de masse.
Malgré l'opposition du client, le sous traitant d' Enedis a posé le nouveau compteur linky, avant de détruire l'ancien compteur à coup de masse. © Radio France - Nathalie de Keyzer

La scène s'est déroulée lundi 22 février dans la côte des chapeliers à Valence (Drôme). L'installateur du compteur Linky, ce compteur électrique de nouvelle génération très controversé, arrive chez un client militant anti-Linky. Il pénètre dans la cour intérieure de la résidence et malgré les affichettes posées en évidence dans la logette du compteur, il retire l'ancien boitier et installe le nouveau. 

C'est à cet instant qu'Olivier, le client, s’aperçoit de la présence de l’installateur puisque le courant est coupé dans son domicile. Il sort et discute avec le salarié qui vient de faire les travaux pour lui demander de reposer l'ancien compteur, puisqu'il est opposé au nouveau et même adhérent à l’association stop-linky. Le jeune homme téléphone à son responsable qui refuse de retirer le nouveau compteur. Le salarié raccroche et sans davantage d'explication "sort une masse  de sa sacoche" sous les yeux médusés du militant. Olivier raconte : " il s'est mis dans une colère vraiment violente et il a détruit l'ancien compteur à coup de masse, vous pouvez voir les débris encore dans la cour"

"Il l'a détruit devant mes yeux, c'est du forçage on est pas en démocratie, ce sont des méthodes de voyous." - Olivier militant anti-Linky 

Le jeune homme qui a eu bien du mal à se remettre de la peur provoquée par ces accès de violence, a fait constater les dégâts par un huissier. Il a bien l'intention de porter plainte contre le sous-traitant d'Enedis, à qui il reproche aussi une violation de domicile puisqu'il a pénétré dans la cour intérieure de la résidence sans autorisation. 

Une des "miettes" de l'ancien compteur détruit à coup de masse, qu' Olivier a pu photographier avant le départ de l'installateur.
Une des "miettes" de l'ancien compteur détruit à coup de masse, qu' Olivier a pu photographier avant le départ de l'installateur. - Olivier

Contrôles renforcés pour le sous-traitant

Un argument que réfute Enedis, puisqu'un dispositif type Vigik est installé à l'entrée de cette résidence pour permettre aux services publics d'accéder aux parties communes des immeubles ou résidences. Mais au delà de cet argument, Enedis n'admet pas l'attitude du sous-traitant. "Si c'est avéré" précise Bernard Prost, le chef de projet Linky pour Auvergne-Rhône-Alpes "on condamne bien évidemment"

"On va vérifier les faits et renforcer nos contrôles qualité chez ce sous-traitant car on souhaite que le déploiement Linky se passe le mieux possible, comme ça a déjà et été cas pour 84 % des clients à Valence" conclut il. Le chef de projet a également promis qu'Enedis allait prendre contact le plus vite possible avec Olivier. 

L'ancien compteur détruit, pris en photo à la sauvette par Olivier avant le départ de l'installateur.
L'ancien compteur détruit, pris en photo à la sauvette par Olivier avant le départ de l'installateur. - Olivier
Choix de la station

À venir dansDanssecondess