Société

Valence : la Poste du quartier du Plan fermée à cause de dégradations et de tensions

Par Charlotte Coutard, France Bleu Drôme-Ardèche mardi 27 octobre 2015 à 6:15

Des jeunes dégradent régulièrement la Poste.
Des jeunes dégradent régulièrement la Poste. © Radio France - Charlotte Coutard

Les habitants du quartier du Plan à Valence doivent se rendre quartier Fontbarlette ou dans le centre ville pour aller à la Poste. Leur bureau est fermé depuis une semaine, à cause de dégradations à répétition, et de tension avec des habitants qui restent à longueur de journée devant l'entrée.

"Devant de tels agissements répétés et afin de garantir la sécurité du personnel et des clients...", dans un communiqué, la Poste explique sa décision de fermer temporairement, mais pour une durée indéterminée, son bureau du quartier du Plan. Le rideau est baissé depuis une semaine, depuis le lundi 19 octobre, et n'accueille plus aucun client.

Un climat tendu

Depuis plusieurs mois, les dégradations se multiplient sur le bureau de Poste : vitres brisées, tags, distributeur automatique de billets cassé. Mais outre ces dégradations, la Poste parle de tensions.Ce que confirme le maire de Valence, Nicolas Daragon : "Il n'y a pas eu de faits majeurs qui génèrent cette fermeture, mais plutôt des dégradations régulières. Il y a un climat, une ambiance, et les agents de la Poste se sentent sous pression".

Certains habitants ne peuvent pas se déplacer

Dans le quartier évidemment, cette fermeture n'arrange pas les habitants, mais peu acceptent de nous répondre, par peur des représailles. "On est obligé de se déplacer à Fontbarlette, et souvent, c'est bien rempli là-bas. Sinon il faut aller en centre ville, mais il y en a beaucoup qui ont du mal à se déplacer. C'est gênant", explique Liès. Mais d'autres habitants, comme Abdel, comprennent les agents de la Poste qui ont peur de venir travailler dans le quartier, surtout qu'il n'y a qu'un seul agent dans le bureau chaque jour : "Il faut remettre un dispositif en place pour qu'ils se sentent bien, qu'ils ne viennent pas travailler avec la boule au ventre. Car si la Poste s'en va, ce sera d'autres commerces ensuite, et après il n'y aura plus rien !".

Reportage France Bleu Drôme-Ardèche

Une caméra et plus de patrouilles de police

La mairie rappelle tout de même que la présence de la Poste est obligatoire dans ce quartier, classé en Zone de Sécurité Prioritaire, car elle a un contrat avec l’État pour maintenir ce service publique, même dans les quartiers difficiles.

Je comprends que la situation soit complexe à gérer pour la Poste

— Nicolas Daragon, le maire de Valence.

Alors pour régler le problème, la mairie va installer dans les prochaines semaines une caméra de vidéo-surveillance, et il y aura plus de patrouilles de police nationale et municipale. Mais pour Abdel, il faut aussi faire appel à des médiateurs : "tous les dispositifs qu'on met en place, il faut les accompagner, parce que ça peut aussi être vécu à l'inverse comme une intrusion, comme une agression". Ça a fonctionné ailleurs : il y a un peu plus d'un an, quartier Fontbarlette, la Poste avait été fermée pendant trois mois suite à des insultes et des menaces de mort. Le problème avait été réglé grâce à des patrouilles de police, et à l'intervention de médiateurs.

Pour l'instant, aucune date n'a été fixée pour la réouverture de la Poste au Plan.

Reportage France Bleu Drôme-Ardèche

A LIRE AUSSI :

La Poste du quartier Fontbarlette de Valence fermée trois mois.**

Le distributeur de billets est hors service. - Radio France
Le distributeur de billets est hors service. © Radio France - Charlotte Coutard