Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Valence : le voleur a fabriqué une fausse étiquette avec un vrai code barre

vendredi 15 mars 2019 à 5:41 Par Nathalie De Keyzer, France Bleu Drôme Ardèche

Un Roumain de 54 ans a tenté de payer près de 10 fois moins cher un article en collant une fausse étiquette à code barre sur son article. C'est la caissière de Leroy Merlin à Valence (Drôme) qui a repéré son stratagème.

illustration commissariat de Valence
illustration commissariat de Valence © Radio France - nathalie de keyzer

Valence, France

Un nouveau type de vol est arrivé dans la Drôme mardi dernier : le vol au faux code barre.  Un ressortissant roumain a été surpris chez Leroy Merlin à Valence alors qu'il tentait de passer en caisse avec un objet étiqueté dix fois moins cher que le vrai prix. 

Il ne s'est pas contenté de décoller une étiquette dans le rayon d'à côté. Sa technique est bien plus élaborée. Il est arrivé dans le magasin avec déjà en poche une fausse étiquette fabriquée par ses soins. Un vrai code barre de l'enseigne de bricolage, pour une colonne de douche premier prix à 40 euros, qu'il a collé sur une colonne de douche à 500 euros. 

Prendre une photo d'un code barre dans un rayon, l'imprimer chez soi puis revenir dans le magasin poser cette fausse étiquette sur un article plus cher, ce n'est pas sorcier mais cela demande tout de même de la préparation et de la suite dans les idées. 

A Valence, la caissière a trouvé étrange un si faible prix pour cette colonne de douche haut de gamme et l'a signalé. 

Le Roumain, interpellé et placé en garde à vue, est inconnu de la justice française. Il est donc ressorti libre avec une convocation pour une ordonnance pénale dans les semaines à venir. 

Mais le commissariat de Valence a signalé ce vol à la plateforme qui regroupe les faits récurrents de délinquance itinérante, afin d'alerter les autres commissariats que ce vol au vrai faux code barre se propage dans l'hexagone. 

L'enseigne de bricolage semble par ailleurs avoir déjà été victime de ce genre de vol ailleurs en France.