Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Valence : pris de remords un mois après avoir volé 450 euros

mardi 25 octobre 2016 à 19:30 Par Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme Ardèche

Un homme de 43 ans était convoqué ce mardi au commissariat de police de Valence (Drôme). Il a profité de la maladresse d'une retraitée à la banque il y a un mois pour lui piquer de l'argent, mais il n'a rien dépensé et a tout ramené aux enquêteurs.

Commissariat de Police de Valence
Commissariat de Police de Valence © Radio France - Nathalie Dekeyzer

Le 27 septembre dernier, une dame de 70 ans fait un dépôt d'argent liquide à la banque, dans un établissement du centre ville de Valence. Elle ne va pas au guichet, elle utilise une machine mais ne suit pas la procédure jusqu'au bout et ne referme pas la trappe qui contient son enveloppe avec les billets, 450 euros. L'homme qui passe après elle prend l'argent resté là.

"Je sais pourquoi vous me convoquez, j'ai été tenté, je l'ai fait, mais je sais que c'est mal"

Tout se passe sous l'oeil des caméras de vidéosurveillance de la banque, et le voleur finit par être identifié. Ce Valentinois de 43 ans n'est pas connu des services de police. Convoqué au commissariat ce mardi, il avoue tout, avant même que les enquêteurs n'aient le temps de lui poser des questions: "je sais pourquoi vous me convoquez, j'ai été tenté, je l'ai fait, mais je sais que c'est mal".

Son mauvais geste l'a visiblement tourmenté pendant un mois parce qu'il n'a pas dépensé l'argent. Il a rendu l'enveloppe avec les 450 euros à la police. Il n'y aura pas de poursuite judiciaire.