Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Valence : un chauffeur de bus et un contrôleur de Citéa agressés

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche
Valence, France

Les chauffeurs de bus du réseau Citéa à Valence sont désespérés après une nouvelle agression ce mardi vers 14h15 près de la cité scolaire Briffaut.Un homme de 31 ans est en garde à vue après avoir frappé et craché sur les deux agents.

Les agents du réseau de bus Citéa à Valence se plaignent d'incivilités répétées.
Les agents du réseau de bus Citéa à Valence se plaignent d'incivilités répétées. © Radio France - Nathalie Rodrigues

Le ras-le-bol des chauffeurs de bus du réseau Citéa.

Une nouvelle agression a eu lieu sur le réseau de transports urbains des agglomérations de Valence et Romans-sur-Isère ce mardi vers 14h15 rue Laffemas près de la cité scolaire Briffaut. Un homme de 31 ans, ivre , s'en est pris d'abord à un usager du bus qui a fini par le frapper. Le trentenaire , bien connu pour semer le trouble sur le réseau Citéa, s'en est pris alors au chauffeur , il l'a insulté avant de lui cracher au visage. L'agresseur a également outragé et frappé un contrôleur qui venait en aide à son collègue.

Djamel Khaled, délégué CFDT chez Citéa se dit désespéré et demande que ce genre d'individu soit tout simplement interdit de prendre le bus. Le représentant syndical attend des actes forts de la direction et des pouvoirs publics car les chauffeurs en ont assez des incivilités qui se répètent depuis plusieurs mois.

L'homme de 31 ans, interpellé ce mardi après les faits est en garde à vue.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu