Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Valence : un cluster de cas de Covid-19 déclaré au centre pénitentiaire

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Plusieurs cas de Covid-19 ont été confirmés au sein du centre pénitentiaire de Valence hier soir. D'autres analyses sont en cours.

illustration prison de Valence
illustration prison de Valence © Radio France - Victor Vasseur

Selon le syndicat UFAP Unsa Justice, au moins neuf cas de Covid ont été détecté au sein du centre pénitentiaire : cinq membres du personnel et quatre détenus. L'administration pénitentiaire, elle, rectifie en ne confirmant que sept cas positifs à ce jour : cinq membres du personnel mais seulement deux détenus. 

Les résultats sont tombés hier soir, et d'autres analyses sont encore en cours, "aujourd'hui et demain", nous dit Sylvain Royère, secrétaire local du syndicat UFAP Unsa Justice. 

Des mesures pour éviter la propagation au sein de la prison 

L'établissement a donc décidé d'annuler "l'ensemble des mouvements de détenus sur l'établissement hors promenade et visites en parloirs cloisonnés", explique Sylvain Roche. Des masques seront aussi distribués à tous les détenus qui devront les porter dès la sortie de leur cellule. Jusqu'à maintenant, ils n'en portaient pas. 

"On ne sait pas d'où cela vient", Sylvain Royère, secrétaire UFAP Unsa Justice du centre pénitentiaire de Valence

Le mystère reste entier sur l'origine de ce cluster (un cluster est déclaré à partir de trois cas simultanés dans un établissement). Jusqu'à maintenant, le centre pénitentiaire avait enregistré "quelques cas isolés", selon le secrétaire du syndicat. Pour ce qui est du cluster déclaré aujourd'hui, "on ne sait pas d'où cela vient", s'interroge Sylvain Royère. 

Le syndicat réclame à cette occasion des tests sur l'ensemble de la population du centre pénitentiaire, ainsi que des tenues complètes de protection pour les surveillants, "des lunettes, des gants et des combinaisons", pour éviter de nouvelles contaminations. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess