Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme menace de "mitrailler tout le monde" au nom de Daech au palais de justice de Valence

mercredi 20 juin 2018 à 10:35 - Mis à jour le mercredi 20 juin 2018 à 17:05 Par Florence Beaudet, France Bleu Drôme Ardèche

Un homme a proféré des menaces mardi soir au palais de justice de Valence dans la Drôme. Il est entré, s'est revendiqué de Daech, a menacé de revenir "mitrailler tout le monde" et il s'est enfui. Un suspect interpellé ce mercredi matin a été remis en liberté.

La sécurité autour du bâtiment a été renforcée
La sécurité autour du bâtiment a été renforcée © Radio France - Stéphane Milhomme

Valence, France

Il était un peu avant 19 heures. Il n'y avait plus grand monde dans le hall d'entrée du palais de justice de Valence quand soudain à l'entrée, avant le portique de sécurité, un homme surgit. 

Il se revendique de Daech, hurle qu'il reviendra "avec une arme pour mitrailler tout le monde". Et il s'enfuit. L'agent de sécurité donne l'alerte. Mais l'homme a disparu.

Un suspect en garde à vue puis relâché

Les témoins ont donné mardi soir une première description de l'individu. L'exploitation des caméras de vidéo-protection à l'intérieur du palais et à l'extérieur a permis d'affiner le portrait-robot.

Ce mercredi en fin de matinée, un homme correspondant à la description est vu dans les rues piétonnes par une patrouille de police. Il est interpellé. Après recoupements, il s'avère qu'il ne s'agit pas de la bonne personne. Le suspect placé brièvement en garde à vue a été remis en liberté.