Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Valence : un mirador de la prison visé par des tirs de mortiers d'artifice

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

La nuit de la Saint-Sylvestre a été agitée au centre pénitentiaire de Valence dans la Drôme. Le syndicat de surveillants Ufap Unsa Justice dénonce des faits "gravissimes".

Les images des tirs de mortiers d'artifice sont partagées par des détenus sur les réseaux sociaux
Les images des tirs de mortiers d'artifice sont partagées par des détenus sur les réseaux sociaux - Capture d'écran réseaux sociaux

Les tirs de mortiers d'artifice ont démarré à 18h le 31 décembre, et il y a eu quatre épisodes jusqu'à 4h du matin le 1er janvier. Des feux d'artifices tirés depuis l'extérieur de la prison, c'est déjà arrivé, mais là, les tirs de mortiers visaient les fenêtres du mirador assure Sylvain Royère, délégué du syndicat de surveillants Ufap Unsa Justice : "On a plusieurs collègues qui se relaient au niveau des miradors. Ils ont eu peur, une appréhension, ils se demandaient si c'était une attaque, une évasion., etc. Aujourd'hui, ce sont des tirs de mortiers. Demain, ce sera quoi ? Des kalachnikovs ? C'est une attaque sur un mirador, c'est gravissime."

Des détenus ont filmé les feux d'artifice avec leur téléphone portable depuis leur cellule et partage les vidéos sur les réseaux sociaux : "On le savait déjà, mais une nouvelle fois on se rend bien compte que chaque détenu à son petit téléphone portable, va sur les réseaux sociaux. On dénonce depuis le début les projections sur l'établissement, on reçoit des colis de stupéfiants, de téléphones par projection. Et ça continue", déplore Sylvain Royère.

Aucune interpellation aux abords de la prison

Les forces de l'ordre ont été appelées à deux reprises, ont fait des rondes autour de la prison la nuit du réveillon, mais les auteurs des feux d'artifices n'ont pas été interpellés.

Ufap Unsa Justice demande une nouvelle fois un renforcement de la sécurité aux abords du centre pénitentiaire avec l'installation de caméras de vidéosurveillance. Le syndicat réclame également que le grillage d'enceinte soit réparé, et que des bardages soient mis en place pour éviter les projections.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess