Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Valence : une cellule psychologique après le suicide d'un lycéen de l'IND

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Un lycéen de 16 ans, élève de première à l'institution Notre-Dame (IND) à Valence, s'est défenestré jeudi après-midi depuis l'appartement où il vivait avec sa famille en face de l'établissement. Ses camarades de classe ont reçu l'aide de l'association Remaid ce vendredi.

Les secours n'ont pas réussi à ranimer l'adolescent
Les secours n'ont pas réussi à ranimer l'adolescent © Radio France - Nathalie de Keyzer

Un suicide est toujours épouvantable pour les proches. La mort de ce lycéen de 16 ans est d'autant plus traumatisante pour ses camarades de classe que le drame s'est noué en plein bac blanc. Ce jeudi, un devoir surveillé de français se déroule de 14h à 18h. Les élèves ne sont autorisés à sortir qu'au bout de deux heures. Ce que cet élève fait un peu après 16h. Il traverse alors la rue, monte chez lui au 7e étage de l'un des immeubles qui font face à l'établissement et il se jette par la fenêtre. Malgré leurs efforts, les secours n'ont pas réussi à le ranimer.

Une cellule d'écoute dans l'établissement scolaire

L'élève était scolarisé à l'IND depuis la classe de CP. En difficulté scolaire durant cette année de première, il semblait renfermé mais personne ne soupçonnait la profondeur de son mal-être. À la demande du parquet de Valence, l'association d'aide aux victimes Remaid est intervenue ce vendredi auprès des élèves de sa classe. Le directeur de l'institution Notre-Dame a obtenu l'aide de psychologues dépêchés par l'enseignement catholique et par la direction académique de la Drôme. La cellule d'écoute sera à la disposition de tous, élèves et personnels, lundi et mardi au sein de l'établissement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess