Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Valence, une réfugiée albanaise accouche d'un bébé mort-né, une association s'insurge

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche
Valence, France

C'est ce que les associations craignaient le plus. Une jeune Albanaise de 20 ans, vivant dans la rue à Valence, a accouché samedi dans la nuit d'un bébé déjà mort. Scandalisé, le collectif "Pas d'enfant à la rue à Valence" demande à être reçu par le préfet pour trouver des solutions d'hébergement.

La jeune femme est aujourd'hui sauve
La jeune femme est aujourd'hui sauve © Radio France - FBDA

C'est peut-être les conséquences de la vie dans la rue. Dans la nuit de samedi à dimanche, une jeune Albanaise de 20 ans, enceinte, part en urgence accoucher à l'hôpital de Valence. Mais son bébé est déjà mort, peut-être même depuis plusieurs jours selon les médecins.

Cette jeune réfugiée vit dehors depuis le 24 mai avec son époux, aujourd'hui elle est sauve.

Mais après ce drame, Dominique Malvaud, membre du collectif "Pas d'enfant à la rue à Valence" demande aux administrations de prendre en charge de façon pérenne ces réfugiés, en attente du traitement de leur dossier par l'Ofpra.

Aujourd'hui nous sommes honteux, parce qu'on ne voulait pas qu'il y ait un accident, mais là il y a un mort ! On interpelle la mairie, la préfecture, le conseil départemental pour qu'au moins, ils créent un lieu d'urgence pour héberger les enfants la nuit" Dominique Malvaud

Dominique Malvaud a maintenant peur pour une autre femme enceinte, à la rue elle aussi, elle doit accoucher par césarienne le 13 juillet prochain, il espère que les administrations lui trouveront un toit d'ici là.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess