Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Valence : une septuagénaire escroquée par un faux site de vente de diamants

jeudi 16 novembre 2017 à 18:45 Par Nathalie Rodrigues et Nathalie De Keyzer, France Bleu Drôme Ardèche

La Valentinoise de 75 ans a investi ses économies dans un site internet qui prétendait vendre des diamants. Elle n'a jamais reçu de certificat d'achat.

Diamants (photo illustration)
Diamants (photo illustration) © Maxppp - Christine Hart

Une Valentinoise de 75 ans escroquée de 40 000 euros par un faux site internet de vente de diamants. Ces sites se multiplient depuis le début de l'année, mais tous ne sont pas reconnus par l'autorité des marchés publics.

C'est le cas de capitaldiamond.com où la Valentinoise a investi. Elle était à la recherche d'un placement pour ses économies. Elle laisse ses coordonnées sur la fiche contact et une collaboratrice française la rappelle , à plusieurs reprises. Un peu comme une amie pour prendre des nouvelles. La dame âgée est mise en confiance et finit par acheter pour 40 000 euros de diamants. Mais elle ne reçoit jamais aucun certificat d'achat, et soudain plus personne n'est joignable. La septuagénaire finit par comprendre qu'elle s'est faite arnaquer et porte plainte.

Ce site était hébergé a l'étranger. L'un de ses responsables français a été interpellé en région parisienne. La plainte de la Valentinoise va donc être transférée au parquet de Nanterre.

La brigade financière du commissariat de Valence vient de boucler l'enquête et lance un appel à la méfiance pour ces sites de vente de diamants.