Faits divers – Justice

Valence : verbalisé pour un feu qu'il n'a pas grillé

Par Nathalie De Keyzer, France Bleu Drôme-Ardèche et France Bleu mardi 1 novembre 2016 à 11:22 Mis à jour le mardi 1 novembre 2016 à 11:25

image d'illustration
image d'illustration © Radio France - Nathalie de Keyzer

Mauvaise surprise pour un habitant de la Roche-de-Glun dans la Drôme, il a reçu un PV parce qu'il aurait grillé le feu rouge de la RN 7 à Valence le 20 octobre dernier, mais ce conducteur n'a fait qu'obéir aux signaux des ouvriers d'un chantier.

Très mauvaise surprise dans la boîte aux lettres, pour un habitant de la Roche-de-Glun, il a reçu un PV de 135 euros et quatre points en moins sur son permis parce qu'il aurait grillé le feu rouge de la RN7 à hauteur de l'Epervière à Valence le 20 octobre dernier. Ce feu est équipé d’un radar sauf que, ce jour-là ce drômois n'a grillé aucun feu rouge.

Radar toujours en fonctionnement

Jean-Claude s'en souvient bien quand il est passé à cet endroit ce jeudi là, il y avait des travaux. Un chantier du Conseil Départemental pour refaire la chaussée, avec une circulation alternée. Un ouvrier de chaque côté des travaux faisait stopper ou passer les automobilistes et Jean-Claude n'a fait qu'obéir aux consignes de ces ouvriers. Il est passé quand on lui a fait signe. Il a bien pensé au radar du feu rouge, mais s’est dit qu’il avait dû être neutralisé pour la durée des travaux. Eh bien non. Le radar du feu n'a pas été masqué comme il aurait dû l'être et il a continué à flasher à chaque passage de voiture lorsqu’il était rouge.

Témoignage de Jean -claude qui à reçu un Pv injustifié

Ce sont donc des dizaines de conducteurs qui vont aussi recevoir un PV pour avoir soi-disant grillé ce feu. Certains comme Jean-Claude se sont déjà fait connaître auprès du commissariat de Valence. Tous les automobilistes concernés doivent écrire un courrier à l'officier du ministère public du commissariat pour demander son "indulgence" (c’est le terme exact) ainsi que l'exonération des 135 euros d’amende et du retrait des quatre points. Chaque demande sera vérifiée afin de s’assurer que le PV a bien été enregistré pendant le chantier qui a posé problème. Et si c’est bien le cas, l’exonération sera accordée.