Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Vallée d'Ossau : la présence d'un loup hybride est confirmée par la préfecture

Il s'agirait plus précisément d'un "animal hybride", entre un loup et un chien, selon les conclusions de la préfecture qui a commandé ses propres analyses. Ces résultats arrivent plusieurs semaines après ceux dévoilés par la fédération transpyrénéenne des éleveurs de montagne.

Les éleveurs de brebis sont certains que l'animal sur la photo est un loup.
Les éleveurs de brebis sont certains que l'animal sur la photo est un loup. - FTEM

Port de Castet, Castet, France

La présence du loup en vallée d'Ossau est confirmée par la préfecture, sur les communes de Castet et de Louvie-Soubiron, près du col de Lallène. Il s'agirait plus précisément d'un "animal hybride", entre un loup et un chien, selon les conclusions de la préfecture qui a commandé ses propres analyses.

Le préfet Gilbert Payet a décidé de prendre un arrêté autorisant les tirs de défense pour les éleveurs qui veulent protéger leurs troupeaux à condition qu'ils soient titulaires du permis de chasse. Des battues encadrées par l'Etat sont aussi envisagées. Mais pour Gilbert Payet, peu importe le pourcentage entre chien et loup, même la présence d'un animal hybride suffit à lancer des mesures.  

Les précisions de Gilbert Payet, le préfet des Pyrénées-Atlantiques.

Ces résultats arrivent plusieurs semaines après ceux dévoilés par la fédération transpyrénéenne des éleveurs de montagne. Pour son président, Olivier Maurin, on a perdu beaucoup trop de temps.

La réaction d'Olivier Maurin, éleveur à Asasp-Arros.

Aucune date n'est encore fixée pour la venue en Béarn du ministre de la transition écologique, Nicolas Hulot pour évoquer ce sujet. Sa visite fin juillet a finalement été reportée, sans doute à la fin du mois d'août ou dans les tous premiers jours de septembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu