Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vallée du Louron : une famille avec un bébé d'un an se perd en randonnée

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre, France Bleu

Les secours en montagne ont été appelés ce jeudi en plein après-midi : ils sont allés secourir une famille de vacanciers, perdus et épuisés. Ils étaient partis en randonnée avec leurs trois enfants, dont un bébé de un an, qu'ils portaient sur leur dos.

La famille a été localisée grâce à un SMS envoyé par les gendarmes de haute montagne (illustration).
La famille a été localisée grâce à un SMS envoyé par les gendarmes de haute montagne (illustration). © Radio France - Lionel Cariou

Ils n'ont pas été très prudents : une famille de vacanciers, originaire d'Angers (Maine-et-Loire) a dû être secourue par le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) des Hautes-Pyrénées, à proximité du village de Mont. En plein après-midi, alors que les températures dépassaient les 35 degrés, les parents et leurs trois enfants ont décidé de partir pour une marche, en portant le plus jeune, un bébé d'un an, sur le dos. Sauf qu'après trois heures de marche sur les hauteurs du village, ils se retrouvent perdus, hors sentier, dans un champ. Impossible pour eux de retrouver leur voiture. Ils ont donc appelé les gendarmes.

Alerté, le PGHM a utilisé un logiciel permettant de les retrouver. Un SMS envoyé à la famille, avec un lien sur lequel cliquer pour les localiser. Les secours ont donc pu intervenir rapidement et redescendre les cinq personnes à leur voiture. Épuisés mais pas blessés, les Angevins ont pu regagner leur lieu de vacances. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess