Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Vallée du Prunelli : Une page Facebook dénonçait un trafic de drogue

-
Par , France Bleu RCFM

Des lieux de revente de stupéfiants ont été répertoriés et dénoncés sur le réseau social par des habitants de certaines communes proches d’Ajaccio. La page a disparu il y a quelques jours.

Panneaux indiquant les villages de la Vallée du Prunelli, près d'Ajaccio.
Panneaux indiquant les villages de la Vallée du Prunelli, près d'Ajaccio. © Radio France - Olivier Castel

Bastelicaccia - France

« Prunelli Paese senza droga », c’était le titre de cette page. Ceux qui l’administraient s’épanchaient en informations sur ce qu’ils disaient observer, à savoir une sorte de manège illicite sur des carrefours ou des rond-points de Bastelicaccia ou encore Eccica-Suaredda. Nombre d'individus impliqués, descriptions des véhicules…une somme d’informations pour alerter la population et l’appeler à la vigilance. « Aucune menace », précise l’un des auteurs. 

Pour des raisons évidentes, il préfère garder l’anonymat.  Il assure que ce n’est pas lui qui a supprimé la page Facebook. Il nous a expliqué la démarche, à l’abri des regards. 

« On alertait les gens sur les deals de drogues qui se faisaient sur Bastelicaccia et alentours. La première publication avait reçu plus de 500 partages en quelques jours ». 

Les auteurs pensaient ensuite passer à des actions de terrain, avec du tractage du même ton que les publications sur les réseaux sociaux. « Puis la page a subitement disparu des réseaux » explique l’individu. L’homme dit surtout avoir été menacé.

« Des menaces de mort…"Natios Fora", une Cible avec dessinée [sur son véhicule ndlr] « Attenti », des projectiles (balles) déposés sur mon véhicule…des menaces concrètes ». 

La mairie alertée

L’homme n’a pourtant pas envie de déposer plainte. Il ne fait « pas vraiment » confiance aux pouvoir publics, visiblement…

« On a l’impression que les moyens sont mis en œuvre sur une certaine partie des affaires, mais tout ce qui touche à la drogue, ou les autorités ferment les yeux, ou elles sont impuissantes, comme la majeure partie des gens du peuple ». 

Des tags "A Droga fora" sur des murs de Bastelicaccia - Radio France
Des tags "A Droga fora" sur des murs de Bastelicaccia © Radio France - Olivier Castel

Contacté, le Maire de Bastelicaccia nous confirme avoir été alerté de ces trafics, ainsi que du contenu de la page Facebook, qui entendait les dénoncer.

« Je me suis immédiatement entretenu avec les services de gendarmerie […]. J’ai aussi demandé de veiller à ce que ce fléau qu’est la drogue ne touche pas notre commune. Je ne voudrais pas que des jeunes soient impliqués ou consomment des produits stupéfiants ». 

Précédemment, suite à des dégradations, le conseil municipal avait déjà prévu l’installation de caméras de surveillance sur la commune. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu