Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Valloire : une randonneuse meurt écrasée par la chute d'un tronc d'arbre

mardi 8 mai 2018 à 15:31 - Mis à jour le mercredi 9 mai 2018 à 15:53 Par Bleuette Dupin, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Une randonneuse de 54 ans est morte ce lundi matin, à Valloire, écrasée par un tronc d'arbre qui venait d'être abattu par une société de bûcheronnage. L'accident s'est produit dans la forêt sur un chemin près du col du Télégraphe.

Une enquête est ouverte après la mort d'une randonneuse, à Valloire, écrasée par un tronc d'arbre entreposé par une société de bûcheronnage
Une enquête est ouverte après la mort d'une randonneuse, à Valloire, écrasée par un tronc d'arbre entreposé par une société de bûcheronnage © Maxppp - PHOTOPQR

Valloire, France

Une femme de 54 ans qui randonnait en forêt dans le secteur du col du Télégraphe à Valloire est morte ce lundi matin écrasée par un arbre à proximité d'un chantier de bûcheronnage. Les secouristes ont tenté en vain de la ranimer.

C'est un ouvrier du chantier qui a donné l'alerte. Le parquet d'Albertville a ouvert une enquête pour éclaircir les circonstances de cet accident.

L'enquête devra déterminer s'il y a eu un manquement à la sécurité sur ce chantier. Selon les premiers éléments, l'arbre venait tout juste d'être abattu, mais il a roulé jusqu'au sentier où se trouvait la randonneuse. La brigade de recherche de la gendarmerie de Saint-Jean-de-Maurienne, appuyée par des techniciens en identification criminelle, ont passé la zone difficile d’accès au peigne fin pour tenter de comprendre les circonstances. Les enquêteurs se penchent également sur la signalétique, à proximité de ce sentier de randonnée qui relie Valloire à Valmeinier à 1 600 mètres d'altitude, et sur les contrats des ouvriers du chantier. 

En attendant les réponses précises à toutes ces questions, il n'est rien reproché à l'exploitant, une entreprise du Tarn.