Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Tarbes : « une forme d'obscurantisme de s'attaquer à la franc-maçonnerie »

dimanche 10 mars 2019 à 20:07 Par Damien Gozioso et Evan Lebastard, France Bleu Béarn

Après l'intrusion de gilets jaunes dans le temple franc-maçon de la rue Dalloz à Tarbes pour y commettre des dégradations, le Grand Orient de France a réagi. « Un cap a été franchi dans la violence » juge un des membre du Conseil de l'Ordre de l'organisation.

Des gilets jaunes ont notamment sorti des sabres de la loge maçonnique de Tarbes.
Des gilets jaunes ont notamment sorti des sabres de la loge maçonnique de Tarbes. © Maxppp - Laurent Dard

Tarbes, France

L'acte 17 des gilets jaunes s'est mal terminé à Tarbes. En à peine quelques minutes le temple franc-maçon situé au 7 rue Dalloz a été dégradé par une dizaine de manifestants s'étant désolidarisés du cortège principal. Le parquet a ouvert une enquête judiciaire, et les responsables du Grand Orient de France comptent déposer plainte.

« Totalement incompréhensible »

« C'est une forme d'obscurantisme de s'attaquer à la franc-maçonnerie » a réagi auprès de France Bleu Béarn Thierry Gervais. Il est l'un des 35 membres du Conseil de l'Ordre, l'instance la plus haute du Grand Orient de France. Pour lui les gilets jaunes se trompent de cible en s'en prenant aux francs-maçons qu'il présente comme « un des piliers de la construction de la République en France ». Pour Thierry Gervais, « le phénomène des gilets jaunes n'est plus celui qu'il était au départ, il y avait des revendications légitimes et les Français pouvaient s'y reconnaître », aujourd'hui il juge qu'un « cap a été franchi dans la violence, ceux qui sont restés sont de plus en plus radicalisées, cherchent autre chose et peut-être à déstabiliser la République ».

La réaction de Thierry Gervais après l'intrusion de gilets jaunes dans la loge maçonnique de Tarbes

Yrieix François, ancien vénérable du Grand Orient de France, historien de la franc-maçonnerie et toujours membre de la seconde loge maçonnique tarbaise partage cette incompréhension : « Les francs-maçons tarbais ont toujours eu une réflexion et des prises de position en faveur d'une justice sociale, donc une agression venant d'un groupe revendiquant cela, pour nous c'est totalement incompréhensible ». C'est la première fois en France depuis le début du mouvement des gilets jaunes qu'une loge maçonnique est vandalisée de la sorte, « cela laisse un certain sentiment d'insécurité » reconnaît Yrieix François, « mais cela ne remet pas en cause le fait que nous voulons communiquer d'avantage sur ce que nous faisons » conclu Thierry Gervais.

Yrieix François réagit après les actes de vandalisme au temple maçonnique de Tarbes