Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Vandalisme au collège des Quatre-Vents à Lanmeur dans le Finistère

Deux adolescents ont été interpellés à Lanmeur dans le Finistère, suite à des dégradations commises à deux reprises au collège des Quatre-Vents. Les deux jeunes vont être convoqués chez le juge des enfants.

Des tags sur les bâtiments
Des tags sur les bâtiments © Radio France - Valérie Le Nigen

Lanmeur, France

Au collège des Quatre-Vents à Lanmeur, dans le Nord Finistère, on s'est activé pour remettre en état les bâtiments vandalisés à deux reprises, dans la nuit de vendredi à samedi dernier et dans la nuit de mardi à mercredi. Un extincteur vidé de son contenu dans un local du personnel attenant au réfectoire provisoire, du pâté et des boissons sucrées éparpillées, des pneus crevés, des croix gammées sur plusieurs façades avec des inscriptions cousues de fautes d'orthographe.

Deux élèves de 15 et 16 ans

Deux élèves âges de 15 et 16 ans ont été interpellés mercredi par les gendarmes et seront convoqués devant un juge des enfants. L’enquête se poursuit pour déterminer notamment si une troisième personne était présente vendredi. 

"Un acte isolé"

Ces dégradations ont surpris et choqué l'équipe éducative de ce collège habituellement serein.  Notamment les tags : " halawakbar" écrit phonétiquement au coté d'une croix gammée. Selon la principale du collège, il s'agit d'un acte isolé. "Ces jeunes n'ont pas pris la mesure de leurs actes." Interrogée sur une possible radicalisation, la principale a tempéré : "L'enquête se poursuit. Mais il semble plutôt s'agir d'une défiance de l'autorité. " 

Des échanges avec les élèves sur ces actes de vandalisme et sur le poids des mots utilisés pour les tags sont prévus, alors que le collège vient de recevoir une motion spéciale au concours national "résistance et déportation."

Un collège habituellement serein - Radio France
Un collège habituellement serein © Radio France - Valérie Le Nigen
Choix de la station

France Bleu