Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Brigitte et Emmanuel Macron mangent une pizza dans un restaurant du Lavandou

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Le couple présidentiel s'est évadé du port de Brégançon (Var) ce dimanche soir pour aller manger une pizza en famille. Ils ont choisi, comme l'été dernier, le restaurant en bord de mer Les Sirènes, à Cavalière.

Le couple présidentiel et les gérantes du restaurant Les Sirènes à Cavalière, sourires aux lèvres, qu'on devine derrière les masques.
Le couple présidentiel et les gérantes du restaurant Les Sirènes à Cavalière, sourires aux lèvres, qu'on devine derrière les masques. -

Une pizza jambon, champignons, fromage : voilà ce que commande le président de la République quand il s'accorde une sortie comme "monsieur tout le monde" ce dimanche soir ! "Par contre Brigitte Macron, franchement je ne sais plus ce qu'elle a pris !" plaisante la co-gérante du restaurant Les Sirènes, à Cavalière, Geneviève Jouet. L'été dernier déjà, le couple présidentiel avait choisi cet établissement en bord de mer dans le Lavandou pour s'accorder une sortie familiale, s'échappant du fort de Brégançon.

Les Macron ont passé deux heures dans le restaurant, en famille, avec les enfants et les petits-enfants de Brigitte. "C'était convivial, les enfants se sont amusés sur la plage... C'est quand même un honneur d'avoir le Président, après ils sont très sympathiques donc je n'ai pas été impressionnée, car ils se sont comportés comme des clients normaux" confie Geneviève.

"Pour pouvoir prendre la photo avec les employés, évidemment on a dû avoir des contacts physiques, mais ça a été hyper rapide !" explique la gérante quand on l'interroge sur les mesures barrières.
"Pour pouvoir prendre la photo avec les employés, évidemment on a dû avoir des contacts physiques, mais ça a été hyper rapide !" explique la gérante quand on l'interroge sur les mesures barrières. -

"On n'a pas du tout parlé de politique, mais plutôt des vacances, même s'ils ne m'ont pas parlé de leur programme pour autant. Le président m'a demandé comment allait le travail, je lui ai dis que c'était difficile et qu'on espérait que l'année prochaine ce soit un mauvais souvenir. Il a répondu 'Je l’espère, on fait tout pour' ".

Et quand on lui demande si le couple a l'air amoureux, Geneviève n'a pas d'hésitation : "Oui, oui oui. Dans la manière dont ils se parlent, dans le gestuel, on le sent, ils ont l'air complice. Je voyais qu'ils plaisantaient... Enfin, c'était un repas normal de famille quoi !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess